«Imaginécole» une plateforme éducative pour 6,6 millions d'élèves francophones en Afrique

Le ministre français de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, le 7 avril 2020 à Paris.
Le ministre français de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, le 7 avril 2020 à Paris. AP - Alain Jocard

Pour renforcer les systèmes éducatifs face à la pandémie du Covid, les ministres de l'Éducation de 10 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre (Bénin, Togo, Mali, Côte d'Ivoire, Sénégal, Niger, Burkina Faso, Guinée, Cameroun et Tchad) se sont réunis ce jeudi pour lancer Imaginécole une nouvelle plateforme collaborative d'apprentissage en ligne. Un dispositif piloté notamment par la France.

Publicité

Imaginécole a été lancée à la fin de l’an dernier dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Le dispositif vise à mettre à la disposition de 6,6 millions d’élèves de 6 à 18 ans et de leurs professeurs des ressources éducatives de qualité.

Ce jeudi, lors d'une réunion réunion virtuelle avec les ministres francophones de l'Éducation, le ministre français de l'Éducation Jean Michel Blanquer a présenté ce nouvel outil d'apprentissage en ligne : 

« Depuis le début de la crise sanitaire, c'est à dire depuis un an, nous avons eu plusieurs conférences entre ministres francophones au début de la crise et même encore maintenant. L'un des grands enjeux, c'était de développer l'enseignement à distance et c'est comme ça qu'est née l'idée d'avoir un programme commun qu'on a intitulé assez vite Imaginécole. On s'est fixé cet objectif ensemble et on a élaboré avec l'aide de l'Unesco cet outil francophone adaptable à chaque pays qui permet à chaque pays concerné de développer des ressources. Donc chaque pays peut aussi ajouter ses propres ressources, les organiser comme il l'entend et ainsi avoir un outil moderne permettant d'atteindre les élèves dès lors qu'il y a de la connectivité dans tous les coins du territoire. Imaginécole c'est un programme qui permet d'avoir de l'enseignement à distance quand les écoles sont fermées, mais qui peut être utile aussi quand les écoles sont ouvertes parce que c'est de la ressource pédagogique aussi bien pour les professeurs que pour les élèves. Et c'est aussi un outil de production de ressources, de diffusion des ressources. »

Le dispositif Imaginécole est doté de près d'un million d'euros. 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail