Niger: nouvelle attaque terroriste dans la région de Tillabéry

Des militaires nigériens dans le Tillabéry. (Image d'illustration)
Des militaires nigériens dans le Tillabéry. (Image d'illustration) RFI

Au Niger, au moins 58 personnes sont mortes dans une attaque terroriste près de Banibangou, dans la région de Tillabéry, dans l’ouest du pays. Selon des sources sécuritaires, des villageois ont été attaqués ce lundi. 

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Niamey, Gaëlle Laleix

Les hommes armés auraient mené leur attaque sur deux axes, deux routes qui relient Banibangou à Chinagoder d’une part et à Darey-Dey d'autre part. Les victimes sont des villageois qui revenaient du marché hebdomadaire de Banibangou, près de la frontière avec le Mali. Il s’agit d’un grand marché de bétail, important pour l’économie de la région.

Selon des sources sur place, des véhicules dans lesquels voyageaient les villageois ont été arrêtés par les hommes armés qui auraient abattu les passagers à l’intérieur, avant d’y mettre le feu ainsi qu’aux greniers des villages avoisinants. « Partout où ils passent, ils brûlent les greniers pour obliger les populations à quitter les villages » explique une autorité locale. « Tous les jours il y a des attaques, déplore Maïga Amidou, coordonnateur du Comité union Tillabéry pour la sécurité et la cohésion sociale. Les gens ont peur, ils ne veulent plus dormir chez eux » conclut-il. 

Ce n’est pas la première fois que cette partie du Tillabéry connaît une attaque meurtrière d’importance. En décembre 2020, le groupe État islamique dans le Grand Sahara avait attaqué la base militaire de Chinagoder, tuant près d’une centaine de soldats. Un an plus tard, ce sont des civils - une centaine également - qui avaient été massacrés dans l’attaque des villages de Tomabangou et Zaroumdareye.

Il y aura en fin de matinée un conseil national de sécurité extraordinaire en présence du président Issoufou.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail