Tchad: le président Idriss Déby a reçu l'opposant Succès Masra

Le président tchadien Idriss Déby Itno au palais présidentiel à Ndjamena, lors d'une conférence de presse, le 9 août 2019.
Le président tchadien Idriss Déby Itno au palais présidentiel à Ndjamena, lors d'une conférence de presse, le 9 août 2019. BRAHIM ADJI / AFP

Sur Twitter, le président tchadien affirme que les échanges avec son farouche opposant ont porté sur des sujets relevant « de l'intérêt supérieur de la nation ». À 38 ans, Succès Masra, président des Transformateurs, n'a pas pu se présenter à la présidentielle du 11 avril, la Constitution fixe en effet l’âge minimum pour être candidat à la présidence à 40 ans. La rencontre entre les deux hommes a fait beaucoup fait réagir dans le pays...

Publicité

Une rencontre imprévue et deux photos où Succès Masra apparaît souriant aux côtés d'Idriss Déby ont surpris, alors que d'ordinaire, il est un critique virulent du président tchadien. Succès Masra s'est finalement expliqué dans une vidéo sur Facebook.

À RFI, il raconte une discussion « à coeur ouvert » pour faire valoir ses revendications. « Dialoguer avec tous les acteurs et créer les conditions des élections qui seront apaisées parce qu'elles seront justes, inclusives et créeront les conditions d'un passage de témoins. Et il n'est pas exclut qu'on diffère les élections et qu'on puisse même avoir des élections couplées, législatives et présidentielles avec de nouvelles conditions. »

Dans le camp présidentiel, Jean-Bernard Padaré, le secrétaire adjoint du MPS réagit : « Il est tout à fait plausible que, si les gens demandent un dialogue, le président réponde favorablement. Maintenant, s'agissant du report des élections présidentielles, on ne peut déroger à ce qui est prescrit dans la Constitution. Donc la loi est la loi, l'élection présidentielle est fixée au 11 avril, elle se tiendra le 11 avril. »

Un coup de théâtre est donc peu probable à un moins d'un mois du scrutin. Mais cette rencontre permet à Idriss Déby de jouer l'ouverture et l'apaisement. Succès Masra sort lui conforté dans son rôle d'opposant même s'il doit désormais aussi rassurer après cet entretien qui a déconcerté certains de ses partisans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail