Les défis de la future Cité internationale de la Francophonie à Villers-Cotterêts

L'entrée du château de Villers-Cotterêts qui accueillera en 2022 la Cité internationale de la langue française et de la francophonie.
L'entrée du château de Villers-Cotterêts qui accueillera en 2022 la Cité internationale de la langue française et de la francophonie. © Wikimedia Commons

La semaine de la francophonie s'achève ce week-end par la journée internationale de la francophonie, ce samedi 20 mars, moins festive que prévu à cause des restrictions sanitaires. Les projets ont été retardés par la pandémie mais se poursuivent, malgré tout, que ce soit le dictionnaire de la francophonie en ligne, lancé mardi dernier 16 mars, ou le chantier de la Cité internationale de la langue française, qui a repris à Villers-Cotterêts, au nord-est de Paris. Un lieu très symbolique. 

Publicité

C'est dans ce château que François 1er signe en 1539 l'ordonnance qui impose la langue française dans les actes administratifs et juridiques. Au printemps 2022, Villers-Cotterêts accueillera la Cité internationale de la langue française et de la francophonie. 

Philippe Belaval, le président du Centre des monuments nationaux, explique sa vocation : « Montrer au public comment la langue française s'est formée, comment elle a évolué, quelle relation elle entretient avec les autres langues et les langues régionales, comment elle a contribué à la structuration de la nation française et comment elle porte un ensemble de valeurs qui irriguent la vie intellectuelle, la vie culturelle, la vie artistique dans beaucoup de pays sur tous les continents. »

Résidence pluridisciplinaire

Villers Cotterêts sera également un lieu de résidence, très pluridisciplinaire. « On aura douze ateliers les uns à côté des autres, indique Valérie Senghor, cheffe du projet, afin que puissent se croiser un chercheur qui travaille sur une nouvelle méthode d'apprentissage par les neurosciences et puis à côté un poète et puis enfin un metteur en scène, pour donner à voir toutes les facettes de la langue française dans l'ensemble des teritoires de la francophonie. »

Lieu de formation, Villers Cotterêts sera aussi un pôle de lutte contre l'illettrisme, qui sévit dans une région pourtant féconde en écrivains, de La Fontaine à Racine, Dumas ou Mérimée. 

► À lire aussi : Webradio éphémère des Médias francophones publics pour la journée de la Francophonie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail