Bénin: Une mission du Quai Branly à Cotonou pour accélérer la restitution des œuvres

Le président du musée Quai Branly-Jacques Chirac, Emmanuel Kasarherou, est à Cotonou pour accélérer le processus de restitution des œuvres en possession de son musée.
Le président du musée Quai Branly-Jacques Chirac, Emmanuel Kasarherou, est à Cotonou pour accélérer le processus de restitution des œuvres en possession de son musée. AFP/File

Le président du musée du Quai Branly-Jacques Chirac, Emmanuel Kasarherou est arrivé à Cotonou mercredi 24 mars dans une mission technique jusqu’au 28 mars consacrée à faire avancer les préparatifs côté Bénin pour la restitution des 26 œuvres promises par Paris. Le temps presse, car les députés français ont donné un an au Bénin et au Sénégal pour terminer le processus et récupérer ces œuvres.

Publicité

Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan

La mission française est purement technique. Au programme, des séances de travail et visites de site pour le Président du Quai Branly. Le Bénin a mobilisé pour sa venue ministres, conservateurs et comité pour la restitution des œuvres.

Programme commun depuis 2019

Les deux pays travaillent depuis 2019 sur un programme commun. Et selon nos informations, il y a de bonnes nouvelles pour la partie béninoise : Paris prendrait en charge le transfert physique des œuvres du Musée du Quai Branly jusqu’à Cotonou, puis financerait l’emballage et les assurances.

Pour les acheminer à Cotonou, l’option des vols commerciaux serait envisagée.

Une autre bonne nouvelle, une centaine de photos des 26 œuvres, libre de droits, feront l’objet de cession au Bénin.

Des experts béninois également sont attendus à Paris pour un transfert de compétences. Les questions d’acclimatation et de conservation sont essentielles et seront évoquées en profondeur au cours de la mission.

Destination Abomey

Les œuvres vont marquer une première halte au fort portugais de Ouidah, lui en grande rénovation pour répondre aux normes.

Destination finale : Abomey, au musée de l'Épopée des amazones et des rois du Danhomè. Selon les prévisions, le Bénin pense être totalement prêt pour accueillir ses œuvres au mois de novembre prochain.

 À écouter aussi : Ouidah: en attendant la restitution

Cette restitution des 26 œuvres est importante pour le Bénin...

Jean Michel Abimbola, ministre de la Culture

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail