Covid-19 : Madagascar reconduit l'état d'urgence sanitaire pour deux semaines

Le président Andry Rajoelina, ici avec une bouteille de décoction «Covid-Organics» en avril 2020, a annoncé dimanche 18 avril 2021 de nouvelles mesures restrictives pour lutter contre la pandémie.
Le président Andry Rajoelina, ici avec une bouteille de décoction «Covid-Organics» en avril 2020, a annoncé dimanche 18 avril 2021 de nouvelles mesures restrictives pour lutter contre la pandémie. RFI/Sarah Tétaud

Le président de la République Andry Rajoelina s'est exprimé à la télévision et à la radio nationale dimanche soir 18 avril pour annoncer de nouvelles mesures plus strictes pour lutter contre la propagation du Covid-19 qui sature les hôpitaux et les centres de traitement ouverts spécialement pour les malades du coronavirus. L'état d'urgence sanitaire est reconduit pour les deux prochaines semaines.

Publicité

Avec notre correspondante à Antananarivo, Laetitia Bezain

Avec près de 10 000 nouveaux cas de coronavirus dont un peu moins de 200 décès en un mois, Andry Rajoelina a décidé de confiner le week-end l'Analamanga, région de la capitale, la plus touchée par l'épidémie. Les activités économiques peuvent se poursuivre en semaine. Les frontières de cette région sont fermées au reste du pays, tout comme celles du Boeny, de Nosy Be, de Sofia dans le Nord-Ouest de l'île, de l'Atsinanana, dans l'Est et de la Sava, dans le Nord-Est. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits sur tout le territoire.

« Il est vrai qu'il y a eu des anomalies » a reconnu Andry Rajoelina, faisant référence à l'insuffisance d'oxygène et aux coupures d'électricité dans les hôpitaux et les centres de traitement. Des anomalies qui ont entraîné la mort de malades ces derniers jours. Le chef de l'État a annoncé l'importation de 2 000 bouteilles d'oxygène, de 2 000 concentrateurs et a demandé un « plan zéro coupure » à la société publique de distribution d'électricité.  

Alors que Madagascar a adhéré à l'initiative Covax, le président ne s'est pas étendu sur le vaccin anti-Covid-19. Le ou les noms des vaccins choisis seront portés à la connaissance des Malgaches cette semaine, a-t-il fait savoir, sans préciser quand les premières doses arriveront sur la Grande Île

Une prise de parole qui intervient alors que le nombre de contaminations au coronavirus ne cesse d'augmenter dans la Grande Île. Le pays, qui fait face ces dernières semaines à une deuxième vague de contamination, enregistre au total 32 205 cas de coronavirus dont 542 décès.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail