RDC : le promoteur de MyGoldRev recherché pour avoir escroqué ses investisseurs

Pour les responsables de la Banque centrale du Congo, les activités de MyGoldRev n’étaient pas honnêtes.(image d'illustration)
Pour les responsables de la Banque centrale du Congo, les activités de MyGoldRev n’étaient pas honnêtes.(image d'illustration) REUTERS/Kenny Katombe

La justice recherche activement Serge Kasanda Ntumba, promoteur d’une structure financière qualifiée d’illégale par les autorités de la Banque centrale du Congo. MyGoldRev, c’est le nom de son institution, aurait escroqué des centaines de milliers de dollars à ses clients.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

« Ici, c’est votre argent qui devient votre esclave. Faites-vous une autre source de revenu ». La devise alléchante de MyGoldRev, institution dite d’investissement qui fonctionnait en ligne, a séduit des dizaines de milliers de personnes.

Deux à 3% de gain par jour sur un capital allant de 10 à 100 000 dollars pour une durée d’investissement de 80 jours, selon la notice distribuée aux clients. Et ce sont ces derniers qui devaient recruter d’autres souscripteurs pour accroître leurs gains. Pour les responsables de la Banque centrale du Congo, les activités de MyGoldRev n’étaient pas honnêtes.

Alertées, les autorités du pays avaient, depuis octobre 2020, interdit à cette institution d’opérer. Dans l’impossibilité de payer ou de remettre leurs mises aux dizaines de milliers de souscripteurs, les promoteurs se sont évanouis dans la nature.

Selon Patrick Lokala, du collectif des souscripteurs de MyGoldRev, de nombreuses personnes sont allées jusqu’à vendre leurs maisons pour faire des placements chez Serge Kasanda Ntumba, dans l’espoir de devenir riches rapidement.  

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail