Cameroun: dernier hommage au Cardinal Tumi

Les obsèques du cardinal Tuma à Douala, Cameroun, le 20 avril 2021.
Les obsèques du cardinal Tuma à Douala, Cameroun, le 20 avril 2021. AFP - DANIEL BELOUMOU OLOMO

À Douala, se tiennent les obsèques de monseigneur Christian Tumi. L'archevêque émérite de la ville, premier cardinal camerounais, personnage influent de l'histoire moderne du pays, est décédé le 3 avril à l'âge de 91 ans. Des milliers de personnes ont suivi, lundi, le transfert du corps de l'hôpital militaire à la cathédrale Saint-Paul où il est enterré ce mardi à l'issue d'une cérémonie à laquelle assisteront de très nombreux notables. Malgré son âge avancé et sa retraite, Mgr Tumi s'était beaucoup investi dans la recherche d'une sortie de crise dans les régions anglophones.

Publicité

Se rappeler de lui comme quelqu’un qui était profondément patriotique et puis tolérant, parce que nous avions un climat politique très clivant. Le Cameroun est en train de perdre ou a perdu quelqu’un qui avait le courage de dire ce qu’il pensait, il prêchait beaucoup pour le dialogue. Je crois que le problème que le gouvernement a eu est que beaucoup des leaders ou beaucoup des ministres faisaient une campagne de calomnie vis-à-vis du Cardinal Tumi, mais, ils ont découvert que le Cardinal était vraiment quelqu’un qui était tolérant et qui voulait le dialogue.

Elie Smith, un des principaux collaborateurs du cardinal

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail