RDC: Dieudonné Kaluba Dibwa élu président de la Cour constitutionnelle

Les juges de la Cour constitutionnelle congolaise, janvier 2019. (image d'illustration)
Les juges de la Cour constitutionnelle congolaise, janvier 2019. (image d'illustration) Caroline THIRION / AFP

Dieudonné Kaluba Dibwa a été élu mardi 20 avril par ses pairs en remplacement de Benoît Lwamba qui avait démissionné en juillet 2020 pour des raisons de santé, laissant l’intérim à Évariste Funga.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

Âgée de 55 ans, Dieudonné Kaluba Dibwa est docteur en droit et enseignant à l’université. Avant d’intégrer la Cour constitutionnelle l’an dernier, il a été avocat au barreau de Kinshasa et a exercé comme conseil devant la Cour pénale internationale.

Avocat du gouvernement dans l'affaire du « programme des 100 jours » 

Auteur de plusieurs publications scientifiques en matière de droit public et droit privé, il s’est particulièrement fait remarquer lors du procès dit du programme d’urgence des premiers 100 jours du mandat du président Félix Tshisekedi. Il était l’avocat du gouvernement lors de la mise en lumière de l’affaire de détournement de plus de 50 millions de dollars impliquant Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du président de la République et qui a écopé de 20 ans de prison avant de faire appel.

Conformément aux textes qui régissent la Cour constitutionnelle, le vote de mardi s’est déroulé à huis clos. Et Dieudonné Kaluba Dibwa en est sorti vainqueur, devançant ainsi ses trois autres concurrents. Parmi eux, le juge Évariste Funga qui assumait l’intérim du président de la Cour constitutionnelle depuis juillet 2020.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail