Afrique du Sud: « La sagesse de la pieuvre » en lice pour les Oscars à Los Angeles

« La sagesse de la pieuvre », « My Octopus teacher » en VO, documentaire animalier qui connait déjà un succès grandissant, a été réalisé par Pippa Ehrlich et James Reed. Il pourrait remporter l’Oscar du meilleur documentaire, ce dimanche à Los Angeles.
« La sagesse de la pieuvre », « My Octopus teacher » en VO, documentaire animalier qui connait déjà un succès grandissant, a été réalisé par Pippa Ehrlich et James Reed. Il pourrait remporter l’Oscar du meilleur documentaire, ce dimanche à Los Angeles. Getty Images/Henrik Sorensen

L'Afrique du Sud sera représentée lors de la 93ème cérémonie des Oscars, ce dimanche 25 avril, à Los Angeles. Le film « La Sagesse de la pieuvre » [My Octopus teacher en VO] concourt pour l'Oscar du meilleur documentaire, après avoir déjà remporté une vingtaine de trophées dont le Bafta, dans la même catégorie à Londres, le 11 avril.

Publicité

Avec notre correspondant à Johannesburg, Romain Chanson

Le film raconte la relation qui s'est nouée entre un plongeur en apnée et une pieuvre dans la baie du Cap. Il est disponible sur Netflix qui produit, ici, son premier documentaire original en Afrique du Sud. Depuis sa sortie, en septembre 2020, ce documentaire connaît un succès grandissant. C’est l'aboutissement d'un tournage commencé en 2015.

Tous les trésors ne prennent pas la même forme au fond de l'océan. Pour Craig Foster, plongeur en apnée, sujet à la dépression après un burn-out, c'est une pieuvre qui a changé sa vie.

Sans budget ni ambition particulière, Craig Foster passe un an sous l'eau à documenter les comportements de son ami le poulpe. Il fait ensuite appel à la caméra de Roger Horrocks,, spécialiste des tournages sous-marins, et à la réalisatrice Pippa Ehrlich qui raconte la genèse du projet.

« Craig a longtemps filmé, tout seul, avec une petite caméra de poing mais à partir d’un moment, il a été témoin de choses qu’il pouvait à peine croire. Ça l’a rendu très enthousiaste. Il a appelé Roger Horrocks et lui a dit : tu dois venir voir ce que cette pieuvre peut faire. Elle me laisse la regarder chasser et faire plein d’autres trucs. »

Trois mille heures d'images et six ans plus tard, le film pourrait bien remporter l'Oscar du meilleur documentaire, après une première moisson de récompenses. Il fallait bien les bras d'une pieuvre pour recevoir autant de trophées.

Autre film africain en compétition lors de la cérémonie des Oscars, L'Homme qui a vendu sa peau, de la tunisienne Kaouther Ben Hania. Il concourt dans la catégorie « Films étrangers ».

 

 

Cérémonie des Oscars : les nommés ont rendez-vous à Union Station

avec notre correspondant à Los Angeles, Loïc Pialat

Steven Soderbergh est l’un des réalisateurs les plus inventifs d’Hollywood et il a promis une cérémonie qui tiendrait plus du film que de l’émission de télévision. Même si personne ne sait exactement ce que cela veut dire, on s’attend à ce qu’un vent de fraîcheur souffle sur une cérémonie des Oscars dont les audiences n’en finissent plus de chuter.

Les quelque 200 invités, 15 fois moins que d’habitude, ont par exemple rendez-vous à Union Station, la superbe gare de Los Angeles, plutôt que dans le traditionnel Dolby Theater. Pour éviter les problèmes qui ont gâché d’autres remises de prix cette année, les Oscars ont privilégié une présence en personne plutôt que par visioconférence en pyjama depuis son salon. Ceux qui n’ont pas pu se rendre aux États-Unis passeront par une liaison satellite. Les nommés, tous testés trois fois, n’auront pas besoin de porter un masque à l’antenne, mais devront le remettre pendant les nombreuses pages de publicité.

Une chose n’a pas changé en revanche : la durée de la cérémonie, trois heures environ…

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail