Maurice : une base indienne sur une île du pays soulève de nombreuses questions

Port-Louis, capitale de Maurice. (Image d'illustration).
Port-Louis, capitale de Maurice. (Image d'illustration). © Creative Commons

Des images satellitaires confortent les soupçons sur l’implantation d’une base militaire indienne dans l’océan Indien. De grands travaux ont lieu à Agaléga, une petite île corallienne à 1 020 kilomètres au Nord de Maurice. Selon un accord signé en 2015 entre Port-Louis et New Delhi, l’Inde devait y construire une piste d’atterrissage. Mais depuis, le projet aurait changé de perspectives.

Publicité

Avec notre correspondant à Port-Louis, Abdoollah Earally

Les images satellitaires publiées par le think tank australien Lowy institute, révèlent un chantier d’une autre ampleur que celui d’une piste d’atterrissage officiellement annoncée, à Agaléga. Cette bande corallienne longue de 20 kilomètres fait partie du territoire mauricien. Ses 250 habitants cohabitent aujourd’hui avec 400 travailleurs indiens. Selon le think tank australien, un avant-poste stratégique indien est en construction et les images montrent ce qui ressemble à des casernes.

Depuis ces publications, la pression monte sur le gouvernement mauricien pour révéler un accord tenu secret signé avec New Delhi en 2015. Les seuls éléments connus: ce chantier, exclusivement indien, est évaluée à 87 millions de dollars. L'Inde considère Maurice comme un poste stratégique dans ses aspirations maritimes dans l’océan indien. C’est là que transitent 90% de ses besoins en énergie.

Pour bâtir son rêve de grandeur, elle a adopté une doctrine baptisée SAGAR, qui signifie en hindi océan, mais dont l’acronyme en anglais veut dire sécurité et croissance pour la région.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail