Covid-19 en Tanzanie : les experts alertent sur les dangers d'une troisième vague

Une femme passe devant un graffiti peint par les artistes du groupe Wachata afin de sensibiliser sur le port du masque pour lutter contre le Covid-19, à Dar es Salaam, le 26 mai 2020.
Une femme passe devant un graffiti peint par les artistes du groupe Wachata afin de sensibiliser sur le port du masque pour lutter contre le Covid-19, à Dar es Salaam, le 26 mai 2020. AFP - ERICKY BONIPHACE

Le comité spécial de scientifiques mis en place par la présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan pour évaluer la progression du Covid-19 dans le pays, a rendu son rapport lundi 17 mai.

Publicité

Les experts ont averti que la Tanzanie risquait de faire face à une troisième vague si des mesures conséquentes n'étaient pas prises. La présidente a promis une réponse ce mardi.

« Il faut que le gouvernement informe clairement la population sur la circulation du Covid-19 dans le pays et prenne toutes les mesures nécessaires, à tous les niveaux, pour prévenir la troisième vague de cette maladie », prévient le professeur Said Aboud, de l'Université de la santé et des sciences connexes de Muhimbili et président du comité spécial de scientifiques.

Les dernières statistiques rendues publiques par la Tanzanie sur le nombre de personnes infectées par le coronavirus remontent à avril 2020, sous le règne de l'ancien dirigeant du pays, feu John Magufuli, qui a toujours réfuté l'existence du coronavirus.

« Le comité spécial conseille également au gouvernement d’avoir recours aux institutions compétentes afin d'étendre son protocole sanitaire et permettre l'utilisation de vaccins pour prévenir le Covid-19 et protéger la population, comme le préconise l'Organisation mondiale de la santé, car nos analyses ont montré que les vaccins sont sûrs et efficaces, a insisté le professeur Said Aboud. C’est prouvé scientifiquement. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail