Mali: jour de retrouvailles entre l'imam Dicko et le M5

L'imam Mahmoud Dicko, le 11 août 2020, lors d'un rassemblement de protestation contre le président IBK, à Bamako.
L'imam Mahmoud Dicko, le 11 août 2020, lors d'un rassemblement de protestation contre le président IBK, à Bamako. REUTERS/Rey Byhre

Une délégation du mouvement qui a contribué à la chute de l'ancien président malien IBK a rendu visite au religieux chez lui lundi 31 mai. Leurs relations ont évolué en dents de scie. Cette visite est une stratégie du M5 pour resserrer ses rangs.

Publicité

Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel

À voir les images, les retrouvailles officielles étaient émouvantes. Prenant la parole devant la délégation du M5, l’imam Mahmoud Dicko a déclaré qu’il acceptait de pardonner, de tourner la page pour un nouveau départ. Et un peu comme si un nouveau compagnonnage commençait, l’imam a même appelé ses partisans à sortir le 4 juin pour un rassemblement du M5 destiné à célébrer le premier anniversaire de la création du mouvement.

L’imam Mahmoud Dicko fut un personnage central du M5. Mais après la chute du président IBK en août 2020, il y a eu divorce, certains à l’intérieur du mouvement accusant Mahmoud Dicko de n’avoir pas poussé les militaires à travailler avec eux.

Aujourd’hui, le M5 revient au centre du jeu. Le colonel Assimi Goïta a publiquement affirmé qu’il proposait le poste de Premier ministre à l'un de ses responsables. En allant rendre visite à l’imam Mahmoud Dicko, comme à d’autres alliés avec lesquelles les relations sont plutôt fraîches, le M5 veut ressouder ses rangs pour les actions futures.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail