RDC : la justice demande la levée de l'immunité d'Alexis Thambwe Mwamba

L'ancien président du Sénat congolais Alexis Thambwe Mwamba (photo d'archives).
L'ancien président du Sénat congolais Alexis Thambwe Mwamba (photo d'archives). BERTRAND GUAY / AFP

Week-end décisif avant la fin de la session parlementaire, le mardi 15 juin. Les regards sont tournés vers la commission spéciale chargée d’examiner les réquisitoires de la justice concernant la demande de levée des immunités au Sénat. Outre l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo, de nouveaux noms se sont ajoutés à la liste.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

L’ancien président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba et l’ancien questeur Eric Rubuye se trouvent à présent sur cette liste. Eux sont accusés de malversations financières pendant leur mandat au bureau du Sénat.

Les deux hommes sont réclamés par la Cour de cassation. La transmission des réquisitoires les concernant ayant été effectuée il y a seulement quelques jours, un délai supplémentaire pour livrer ses conclusions a été accordé à la commission spéciale qui travaille sur les dossiers des sénateurs dont les immunités pourraient être levées pour répondre devant la justice.

La commission va donc pouvoir continuer à examiner aussi le dossier d’Augustin Matata Ponyo. L’ancien Premier ministre de 2012 à 2016 est soupçonné de détournement des fonds destinés au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, et le procureur général de la Cour constitutionnelle réclame toujours la levée de son immunité parlementaire.

Le week-end dernier, recevant un groupe de sénateurs de l’Union sacrée, le président Félix Tshisekedi les a exhortés à ne pas faire obstruction à la justice.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail