Mauritanie: le leader du Hamas Ismaïl Haniyeh à Nouakchott, en quête de soutien

Le leader du Hamas Ismaël Haniyeh (ici en février 2017) s'est rendu à Nouakchott ce lundi 21 juin 2021.
Le leader du Hamas Ismaël Haniyeh (ici en février 2017) s'est rendu à Nouakchott ce lundi 21 juin 2021. SAID KHATIB / AFP

Le chef du mouvement palestinien Hamas est à Nouakchott depuis ce lundi 21 juin. Ismaïl Haniyeh conduit une forte délégation du mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza. La reconstruction de Gaza a été abordée dans l'après-midi par le leader du Hamas durant ses entretiens avec les chefs des partis politiques et le président mauritanien Ghazouani, qui l'a longuement reçu.

Publicité

Avec notre correspondant à Nouakchott, Salem Mejbour Salem

L’enclave palestinienne a été soumise, durant 10 jours en mai dernier, aux bombardements de l’aviation israélienne. Bombardements qui avaient entraîné des centaines de morts et la destruction des infrastructures. La Mauritanie a une position constante de soutien à la cause palestinienne, quel que soit le régime. Le chef de l’État mauritanien l’a réaffirmé durant sa rencontre avec le leader du mouvement Hamas.

Un appui d'ailleurs apprécié par Ismaïl Haniyeh. « Nous avons remercié le président pour la noble position politique en faveur du peuple palestinien et pour la solidarité morale et politique exprimée par le peuple mauritanien à l’endroit d’al-Qods, de Gaza, de la résistance du peuple palestinien. »

Le chef du Hamas a également salué les manifestations de rue à Nouakchott condamnant les bombardements par l’armée israélienne  de la bande de Gaza en mai dernier, et la campagne de dons organisée pour soutenir les populations gazaouies.

► À relire : Mauritanie: manifestation de soutien à la cause palestinienne dans les rues de Nouakchott

Résolution

Autre sujet de préoccupation pour le Hamas : la reconstruction de l’enclave palestinienne. « Après l'agression israélienne, nous ouvrons nos portes et nos bras à tous ceux qui souhaitent contribuer à la reconstruction, a insisté Ismaïl Haniyeh. Cela concerne toutes les bonnes volontés : États, organismes ou institutions », 

La délégation palestinienne a été reçue par le Parlement mauritanien qui avait voté une résolution en mai dernier demandant à la Cour pénale internationale d’engager des poursuites judiciaires pour crime de guerre contre les auteurs de ces bombardements.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail