RDC: des militants de l’aile Lamuka de l’opposition arrêtés lors d’une manifestation

Le Palais du peuple, à Kinshasa, en République démocratique du Congo. (Photo d'illustration)
Le Palais du peuple, à Kinshasa, en République démocratique du Congo. (Photo d'illustration) Wikimédia

Plus d'une quinzaine de militants de l'opposition ont passé la nuit au cachot du camp Lufungula. Ils manifestaient ce mercredi 23 juin 2021 devant l'Assemblée nationale pour protester contre la révision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et demandaient sa dépolitisation. Ce n'est pas la première fois que des militants sont arrêtés.

Publicité

Nous condamnons fermement les arrestations arbitraires de nos camarades, militants et militantes de Lamuka. Nous nous sommes rendus à l’Assemblée nationale pour protester, pour dire non à la loi organique, la Céni, telle qu’adoptée par les députés du FCC et de Cash. Mais nous ne comprenons pas pourquoi la police nationale, comme sous l’État de monsieur Kabila, est arrivée. Elle a arrêté sans ménagement nos camarades, elle a tiré des gaz lacrymogènes.

Prince Epenge, porte-parole de la coalition Lamuka restée dans l'opposition

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail