Fin de la grève des auxiliaires de la santé en RDC

L'hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa (image d'illustration).
L'hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa (image d'illustration). (Ministère congolais des Affaires étrangères)

Le gouvernement et les syndicats sont parvenus à un accord sur un des points des revendications, celui qui est considéré comme le plus important, à savoir la paie de la prime des risques à tous les agents du secteur de la santé qui n’en ont pas bénéficié.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

Selon le secrétaire général du syndicat des infirmiers, 5092 agents de santé et personnels administratifs du secteur percevront cette prime au mois de juillet.

Et l’opération se poursuivra  jusqu’à atteindre les 60 000 personnes qui sont concernées par le paiement des primes de risque, explique Joseph Kibangula. Aimé Boji, le ministre d’État chargé du Budget, confirme lui-même la bonne nouvelle.

Les syndicats et le gouvernement vont continuer les discussions pour régler tous les problèmes en suspens. Une commission interministérielle sera mise en place pour des discussions permanentes en vue de l’élaboration du budget de l’État pour 2022.

es deux parties ont convenu de la reprise du travail le plus tôt possible. Cette grève des infirmiers et autres administratifs du secteur public de la santé aura duré près d’un mois avec des conséquences néfastes.      

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail