RD Congo: une nouvelle gouverneure à la tête de la Banque centrale du Congo

Le quartier des affaires de Kinshasa en RDC, la commune de la Gombe où se trouve le siège de la Banque centrale du Congo. (Photo d'illustration)
Le quartier des affaires de Kinshasa en RDC, la commune de la Gombe où se trouve le siège de la Banque centrale du Congo. (Photo d'illustration) REUTERS/Kenny Katombe

La décision était attendue en RDC depuis 2018 pour permettre une réforme de la Banque centrale du Congo (BCC). Toute l'équipe a donc été renouvelée. C'était la dernière condition posée par le Fonds monétaire internationale pour autoriser la signature d'un programme triennal assorti de décaissement d'1,5 milliard de dollars. Une femme prend la tête de cette institution. Malangu Kabedi Mbuyi était jusqu’ici cheffe de mission du FMI au Burkina et ce n’est pas le seul changement.

Publicité

Toute l’équipe dirigeante est renouvelée, exit le gouverneur Déogratias Mutombo, considéré comme très proche de l'ancien président Joseph Kabila et en poste depuis 2013. Exit aussi Albert Yuma, tout puissant président du conseil d’administration de la Gécamines compagnie minière d'État et président du patronat congolais mais qui cumulait ces deux postes avec un siège au conseil d’administration de la BCC.

Cette décision qui démet de facto deux figures considérées comme controversées devraient favoriser la signature d’un programme triennal après deux ans de négociations avec FMI. Avec sa casquette de cheffe de mission du FMI, le nouvelle gouverneure Malangu Kabedi Mbuyi a un profil qui sera sans doute plus apprécié dans la perspective de mener les réformes nécessaires à la mise en œuvre de ce programme et aux décaissements qui l’accompagnent.

Mutombo, à un poste de PCA

Pour la première fois, la numéro 1 de la BCC sera secondée par deux vice-gouverneurs, c’est l’un des volets de la réforme votée en 2018. Il s’agit de deux membres de l’Union sacrée, la nouvelle majorité prônée par le président Tshisekedi. Le sénateur Dieudonné Fikiri a fait une grande partie de sa carrière à la Banque centrale. L’autre vice-gouverneur est un membre du parti présidentiel, l’UDPS, William Pambu, qui était récemment directeur général par intérim de la régie des voies aériennes.

L’ambassadeur itinérant de Félix Tshisekedi, devenu son directeur de cabinet adjoint, André Wameso, ancien banquier et contrôleur risque à la Rawbank, fait, lui, partie des nouveaux membres du conseil d’administration. 

Deogratias Mutombo est lui nommé Président du Conseil d’administration à l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA).

C'est un pas positif.

Jean-Jacques Lumumba, ancien banquier, petit neveu de Patrice Lumumba et premier lanceur d'alerte du Congo

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail