Reportage

Guinée: joie dans les familles des prisonniers libérés mais inquiétude pour ceux qui restent en prison

(illustration) Les forces de l'ordre face à des Guinéens opposés à la réélection du président Alpha Condé, dans les rues de Conakry le 21 octobre 2020. (photo d'illustration)
(illustration) Les forces de l'ordre face à des Guinéens opposés à la réélection du président Alpha Condé, dans les rues de Conakry le 21 octobre 2020. (photo d'illustration) AP - Sadak Souici

Quatre responsables de l'opposition en Guinée, emprisonnés depuis novembre 2020, ont obtenu une liberté conditionnelle et ont rejoint samedi leur domicile en attendant la tenue de leur procès. Ils y ont été chaleureusement accueillis par leurs proches. Mais l'inquiétude demeure pour ceux qui sont toujours détenus. Reportage.

Publicité

Ces responsables de l'Union des forces démocratiques de Guinée, Ibrahima Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé, tous les quatre malades selon un communiqué lu sur les médias d’État, ont été chaleureusement accueillis dans leurs familles respectives.

Mais si ces quatre opposants au régime d'Alpha Condé ont obtenu samedi une liberté conditionnelle, ce n'est pas le cas de nombreux autres prisonniers, rappelle Maître Abdoulaye Keïta, avocat des opposants : nous avons une liste de quelques 350 personnes, explique l'avocat à notre correspondant Moktar Bah, dont certains nous sont inconnus et nous sommes en train de les identifier. Certains, détenus depuis neuf mois sont malades et d'autres, comme Roger Bamba sont décédés en prison, rappelle l'avocat.

Roger Bamba était membre de la cellule de communication et responsable des jeunes de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le principal parti d'opposition, dirigé par Cellou Dalein Diallo. Il est mort quelques heures après son transfert à l'hôpital de la capitale. Il avait été arrêté après avoir échangé des messages sur la situation politique du pays, selon sa femme, qui accuse les autorités de maltraitance et de crime d'État. 

À lire aussi : en Guinée, cinq figures de l'opposition écrouées

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail