Rosine Soglo, ex-Première dame du Bénin, est décédée

De droite à gauche: Candide Azannaï, Boni Yayi, Nicephore Soglo à Cotonou, le 29 avril 2019 (image d'illustration).
De droite à gauche: Candide Azannaï, Boni Yayi, Nicephore Soglo à Cotonou, le 29 avril 2019 (image d'illustration). Carine Frenk/RFI

Sa voix comptait et portait au Bénin. Rosine Soglo, de son vrai nom Rose-Marie Honorine Vieyra, femme politique et épouse de l'ancien président Nicéphore Soglo, est morte dimanche 25 juillet à Cotonou, à l'âge de 87 ans. 

Publicité

Le président Patrice Talon qui eut des relations tendues avec la famille, salue « une femme brave et exceptionnelle » et le porte-parole du gouvernement « une femme battante et combattante ».

Sa force de caractère, c'est aussi le souvenir qu'en garde Jean Roger Ahoyo, ancien ministre de la Culture, puis de l'Environnement et proche de la famille Soglo, joint par RFI.

« J’ai gardé l’image d’une femme très forte. Elle est d’un courage certain et elle a beaucoup de caractère. Voilà ce que j’ai gardé d’elle. C’était une grande personnalité politique. Donc sa perte est une vraie perte, d’abord pour son parti, ensuite pour sa famille et enfin pour le pays entier, ça c’est sûr. Elle a marqué le paysage politique chez nous et donc sa mort ne doit pas passer inaperçue ».

► À lire aussi: Bénin: Rosine Soglo dénonce l'exclusion de son fils de la RB

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail