En Guinée, le cri d’alarme des proches d’Oumar Sylla, incarcéré et mal portant

Manifestation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) le 6 janvier 2020 à Conakry.
Manifestation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) le 6 janvier 2020 à Conakry. CELLOU BINANI / AFP

Également connu sous le nom de Foniké Menguè, ce militant guinéen est un responsable de l’organisation Tournons la page et du Front national pour la défense de la Constitution, le FNDC.

Publicité

Oumar Sylla avait été arrêté avec violence, en pleine rue, à Conakry, en septembre dernier, alors qu’il tentait de mobiliser les citoyens pour une manifestation contre le projet de troisième mandat du président Alpha Condé, finalement réélu en octobre dernier. Depuis, le militant est toujours incarcéré et son état de santé se dégrade, pour la plus grande inquiétude de sa famille et de ses proches.

Sékou Koundouno, responsable de stratégie du FNDC, témoigne de sa grande préoccupation pour son ami.

S'il continue à être maintenu du côté de la Maison centrale de Conakry, il se peut que M. Oumar Sylla perde la vie [...] Tout ce qui adviendra de cette situation critique et dramatique ne sera rien d'autre que la responsabilité de M. Alpha Condé qui fait tout pour faire taire toutes les voix dissonantes dans le pays

Sékou Koundouno

Sollicité par RFI, le ministère de la Justice n’a, à ce stade, pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail