RDC : les médecins suspendent leur grève après un accord avec le gouvernement

Des médecins à l’hôpital de Kintambo lors d'un vote pour la grève avec service minimum. (Illustration).
Des médecins à l’hôpital de Kintambo lors d'un vote pour la grève avec service minimum. (Illustration). © RFI / Sonia Rolley

En RDC, les blouses blanches retrouvent les hôpitaux ce mercredi 4 août. Un accord a été signé mardi dans la soirée entre le gouvernement et les deux principaux syndicats de médecins du secteur public, après trois longues semaines de grève et de tractations laborieuses.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda

« Nous venons de signer cet accord. Le travail reprendra demain », s'est réjoui le docteur Mankoyi Badjoki, secrétaire général du Syndicat national des médecins. Cette décision de reprendre le travail a été saluée des deux mains par le vice Premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, qui avait à ses côtés mardi 3 août le ministre d'État du Budget et le ministre de la Santé : « Je voudrais, au nom du Premier ministre, chef du gouvernement, vous remercier pour votre disponibilité pour ces longues semaines de dialogue. Aujourd’hui, le dialogue social va nous permettre de résoudre tous les problèmes que nous avons rencontrés ensemble. Nous relèverons ensemble les défis. »

Selon le docteur Muanda, secrétaire général du Syndicat des médecins congolais, un pas important a été fait : « Et nous espérons que le gouvernement va continuer sur la même lancée : étudier l’une après l’autre les différentes revendications qui ont été mises sur sa table. »

La grève des médecins du secteur public n’est que suspendue, en attendant de voir si le gouvernement va respecter ses promesses concernant le volet pécuniaire dans le cadre du budget 2022.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail