Saadi Kadhafi, fils de l'ex-dirigeant libyen, sort de prison et quitte le pays

Saadi Kadhafi dans le box des accusés lors de son procès, le 6 décembre 2015.
Saadi Kadhafi dans le box des accusés lors de son procès, le 6 décembre 2015. AFP - MAHMUD TURKIA

Innocenté par la justice libyenne, il y a plus de trois ans, Saadi Kadhafi, l'un des fils de l’ex-chef d’État libyen, a été libéré dimanche 5 septembre à Tripoli. Il a quitté aussitôt Tripoli pour la Turquie à bord d'un avion privé. Le procureur général affirme qu'il est libre de ses mouvements.

Publicité

Saadi est le troisième fils de Kadhafi. Homme d'affaires et ancien joueur de football qui avait évolué dans des clubs libyens et italiens, il était accusé d'avoir tué le joueur et l'entraîneur du club Al Ittihad, Bachir Rayani, en 2005. Ce dernier avait déclaré que Saadi n'était pas doué au foot.

La Cour d'appel de Tripoli l'a acquitté en avril 2018 de ce meurtre. Interrogé il y a quelques mois sur les raisons de le garder en prison malgré la décision de la justice, le procureur général avait annoncé que « l'exécution de la décision relative à sa libération sera[it] faite, une fois que les conditions requises ser[aie]nt satisfaisantes ».

Implication présumée dans la répression de la révolte de 2011

Au moment du soulèvement de 2011, Saadi al Kadhafi avait dirigé l'unité des forces spéciales de l'ancien régime, avant de fuir au Niger où il a été mis en résidence surveillée. Réclamé par Interpol, qui a émis à son encontre un mandat d'arrêt international, le Niger l'a livré à la Libye en mars 2014.

Il devait également être jugé pour son implication présumée dans la répression de la révolte ayant mis fin au régime de son père en 2011. Dans un communiqué, le gouvernement d'union nationale affirme que sa libération est « dans l'intérêt de la réconciliation nationale ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail