Tunisie: dans un discours, le président Kaïs Saïed garde son cap

Le président tunisien Kaïs Saïed lors d'un discours à la télévision le 20 septembre 2021.
Le président tunisien Kaïs Saïed lors d'un discours à la télévision le 20 septembre 2021. AFP - FETHI BELAID

Deux mois après s’être arrogé des pouvoirs exceptionnels, le président tunisien Kaïs Saïed a pris la parole ce lundi 20 septembre pour préciser ses orientations. Il a, en réalité, surtout réitéré les mesures prises le 25 juillet dernier.

Publicité

Avec notre correspondante à Tunis, Amira Souilem

C'est au milieu d'une salle survoltée de sympathisants que Kaïs Saïed, le président tunisien, a pris la parole ce lundi soir. Raide, le visage fermé et montrant quelques signes d'énervement, il a annoncé que les mesures d'exception resteraient en vigueur. Le Parlement reste donc gelé. L'immunité des députés levée. 

Une allocution réalisée en direct depuis Sidi Bouzid, berceau de la révolution tunisienne. Seules nouveautés : la promulgation prochaine d'un nouveau Code électoral, mais aussi l'annonce de mesures transitoires à venir.

Une déclaration qui a suscité l'inquiétude de nombreux membres de la société civile tunisienne sur les réseaux sociaux; certains se demandant si ces mesures signifient la fin de l'ordre constitutionnel en Tunisie.

Le discours du président Kaïs Saïed semble finalement avoir drainé plus de questions que de réponses. Une prise de parole qui intervient alors que les pressions internationales se multiplient et alors que des centaines de Tunisiens ont manifesté le week-end dernier contre ce qu'ils qualifient de « coup d'État » de Kaïs Saïed.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI