Twitter est de retour au Nigeria après 7 mois de suspension

Deux jours avant sa suspension, Twitter avait aussi supprimé un tweet controversé du président Muhammadu Buhari, qui incitait à la violence dans le sud-est du pays.
Deux jours avant sa suspension, Twitter avait aussi supprimé un tweet controversé du président Muhammadu Buhari, qui incitait à la violence dans le sud-est du pays. AP - Matt Rourke

L'accès au réseau social avait été bloqué début juin 2021 par les autorités. Le gouvernement nigérian reprochait aux dirigeants de Twitter de s'immiscer de manière « suspecte » dans la vie politique du pays. Les dirigeants du réseau social ont notamment soutenu ouvertement le mouvement de protestation contre les violences policières  #EndSARS, en octobre 2020. Deux jours avant sa suspension, Twitter avait aussi supprimé un tweet controversé du président Muhammadu Buhari, qui incitait à la violence dans le sud-est du pays. Le ministre de l'Information nigérian a annoncé mercredi soir qu'un accord a été trouvé avec le géant de la Silicon Valley.

Publicité

Avec note correspondante à Lagos, Liza Fabbian

Selon les autorités nigérianes, Twitter a rempli « toutes les conditions fixées par le gouvernement fédéral » en matière notamment de taxation et de gestion des contenus.

Le réseau social se mettra en conformité avec la législation nigériane en ouvrant un bureau dans le pays et en collaborant plus étroitement avec les agences étatiques, qui auront a priori un droit de regard sur les publications mises en ligne.

Twitter a exprimé sa « satisfaction » dans un tweet, dans lequel le réseau social exprime son « engagement » aux côtés des Nigérians.

On estime que le coût de la suspension du réseau social dans le pays le plus peuplé d'Afrique s'élève à plus de 1 milliard et demi de dollars – dans une situation économique déjà très difficile pour de nombreux petits commerces.

Ces derniers mois, beaucoup de Nigérians avaient tout de même continué à utiliser Twitter à l'aide de VPN – un réseau privé virtuel protégeant la confidentialité en ligne...

Les comptes de la présidence nigériane et des porte-paroles du président Muhammadu Buhari ont recommencé à tweeter dans la matinée après 7 mois de silence.

À lire aussi Nigeria: le gouvernement annonce suspendre Twitter «pour une durée indéterminée»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail