Accéder au contenu principal

Brésil: le commanditaire présumé de l'assassinat de Marielle Franco a été tué

Manifestation contre le président Jair Bolsonaro et en hommage à Marielle Franco, le 5 novembre à Sao Paulo.
Manifestation contre le président Jair Bolsonaro et en hommage à Marielle Franco, le 5 novembre à Sao Paulo. REUTERS/Ricardo Moraes
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Nouveau rebondissement dans l’affaire Marielle Franco, cette élue d’extrême gauche qui avait été assassinée par la milice de Rio il y a deux ans. Le commanditaire présumé du crime, Antonio Nobrega, qui était en cavale depuis un an, a été tué ce dimanche lors d’un affrontement avec la police, selon la version officielle.

Publicité

Avec notre correspondant à Sao Paulo,  Martin Bernard

La police affirme avoir retrouvé la trace d’Antonio Nobrega dans une ferme à Bahia, dans le Nordeste. Le fugitif aurait ouvert le feu et n’aurait pas résisté à ses blessures lorsque les policiers ont riposté.

Antonio Nobrega était aussi un ancien capitaine du BOPE, la troupe d’élite de la police militaire de Rio. Mais il était devenu par la suite le chef de la milice surnommée « le bureau du crime », et était recherché par la police depuis un an.

Le « capitaine Nobrega » était considéré comme le commanditaire présumé de l’assassinat de Marielle Franco, cette conseillère municipale noire, lesbienne et d’extrême gauche, très engagée dans la lutte contre les milices dans les favelas de Rio - Marielle Franco qui a été tuée par balles il y a deux ans.

Antonio Nobrega était « un personnage-clé pour élucider une série de crimes », selon le parti politique de Marielle Franco, dont l’assassinat demeure entouré de mystère.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.