Accéder au contenu principal

Coronavirus: les États-Unis accusent la Russie de désinformation en ligne

Les théories propagées incluent l'idée que le virus a été créé par les États-Unis pour «faire une guerre économique à la Chine» (image d'illustration)
Les théories propagées incluent l'idée que le virus a été créé par les États-Unis pour «faire une guerre économique à la Chine» (image d'illustration) REUTERS/Aly Song/File Photo
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Des responsables américains estiment que milliers de comptes liés à la Russie sur Twitter, Facebook et Instagram propagent de la désinformation anti-américaine sur le nouveau coronavirus apparu en Chine. Moscou a démenti.

Publicité

La campagne de désinformation et de propagation de théories du complot a démarré il y a un mois, à un moment où le nombre de morts en Chine était de trois et l'épidémie n'en était qu'à 200 cas à Wuhan, selon ces responsables américains.

« Le but de la Russie est de semer la discorde et d'affaiblir de l'intérieur les institutions des États-Unis et leurs alliances, y compris au travers de campagnes souterraines et pernicieuses », a estimé Philip Reeker, sous-secrétaire d'État chargé de l'Europe et de l'Eurasie.

« En disséminant la désinformation sur le coronavirus, des acteurs russes malveillants choisissent une fois de plus de menacer la sécurité publique au détriment de la réponse globale » à l'épidémie, a-t-il ajouté.

Moscou dément

La Russie a démenti mener une campagne de désinformation sur le coronavirus. « C'est une histoire délibérément fausse », a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, citée par l'agence publique TASS.

Les responsables de la diplomatie américaine chargés de lutter contre la désinformation russe disent que des comptes aux noms de personnes fictives reproduisent des lignes d'attaques russes, non seulement en anglais mais aussi en français, en espagnol, en italien et en allemand.

Les théories propagées incluent l'idée que le virus a été créé par les États-Unis pour « faire une guerre économique à la Chine », que c'est une arme biologique inventée par la CIA, ou encore qu'il fait partie d'une stratégie occidentale de « messages anti-Chine ».

Je ne pense pas que ce soit un complot mené par Poutine lui-me^me depuis les caves du Kremlin. Je crois beaucoup plus qu'il y a un phénomène de théories conspirationnistes comme on en rencontre dans un ta sde pays. Plus le fait que les réseaux sociaux russes les amplifient énormément.

François-Bernard Huyghe

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.