Accéder au contenu principal

Les navires de croisière au centre de l’épidémie de coronavirus

Le bateau de croisière «Grand Princess», dont des passagers ont été testés positifs au coronavirus, au large de San Francisco, le 7 mars 2020.
Le bateau de croisière «Grand Princess», dont des passagers ont été testés positifs au coronavirus, au large de San Francisco, le 7 mars 2020. REUTERS/Stephen Lam
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Alors que le bilan mondial de l’épidémie dépasse les 106 000 personnes contaminées et les 3 600 décès, plusieurs navires de croisière sont actuellement concernés par des mesures de confinement ou la simple crainte de passagers porteurs du virus. Le « Grand Princess », bloqué au large de San Francisco, a été autorisé dimanche 8 mars à débarquer ses 3 550 passagers et membres d’équipage.

Publicité

Aucun cas de coronavirus n'a été signalé sur le Costa Fortuna, un imposant navire de croisière transportant quelque 2 000 passagers et membres d'équipage. Pourtant, la Thaïlande lui a refusé de faire escale vendredi 6 mars, au nom des mesures imposées par ses autorités aux personnes venant d'Italie. Or, 64 ressortissants italiens se trouvent à bord.

Puis samedi 7 mars, c'est la Malaisie qui a refusé l'accostage du Costa Fortuna, le pays ayant décidé de restreindre les arrivées de bateaux de croisière. Le navire et ses passagers font actuellement route vers Singapour.

Situation différente pour le navire américain Grand Princess, bloqué depuis plusieurs jours au large de San Francisco avec ses 3 550 passagers et membres d'équipage : il va finalement pouvoir accoster demain à Oakland, dans le nord de la Californie, où aura lieu un processus de débarquement des passagers ayant besoin de recevoir des soins. Vingt et un cas de coronavirus ont été déjà été détectés à bord.

Le Grand Princess appartient à la même compagnie que le Diamond Princess à bord duquel 700 cas ont été comptabilisés en février. Le navire avait passé des semaines en quarantaine dans le port japonais de Yokohama.

L’Égypte est également concernée. Les passagers et les membres d'équipage du bateau de croisière A-Sara ont été débarqués à Louxor dimanche 8 mars, dans le sud de l'Égypte, après 45 cas de nouveau coronavirus décelés parmi eux. Selon la ministre égyptienne de la Santé, Hala Zayed, 33 touristes étaient contaminés par la maladie Covid-19, ainsi que 12 membres d'équipage.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.