Accéder au contenu principal

Au Venezuela, Juan Guaido relance la mobilisation contre Nicolas Maduro

Le chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido, que de nombreux pays ont reconnu comme le chef intérimaire légitime du pays, lors d'une manifestation à Barquisimeto, le 29 février 2020.
Le chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido, que de nombreux pays ont reconnu comme le chef intérimaire légitime du pays, lors d'une manifestation à Barquisimeto, le 29 février 2020. REUTERS/Juan Calero

Un mois après son retour d’une tournée internationale au cours de laquelle il a de nouveau reçu le soutien de ses alliés internationaux, Juan Guaido en appelle désormais au peuple vénézuélien. Ce samedi, il présentait son plan d’action pour les prochaines semaines. Un plan qui commence par une première mobilisation, mardi 10 mars, à Caracas.

Publicité

De notre correspondant à Caracas,

C’est un peu la stratégie de la dernière chance pour Juan Guaido. Il a présenté ce samedi le « Cahier des charges national des conflits ». Il s’agit d’un document préparé avec des syndicats de tous les secteurs et qui rassemble leurs revendications. Un document qu’il veut faire voter à l’Assemblée nationale au terme d’une première grande manifestation le 10 mars prochain.

« L’objectif de la journée de mardi, c’est de réactiver la lutte, sortir dans la rue, unifier tous les secteurs et approuver le cahier des charges national et social de revendications et de conflits. Mon espoir c’est qu’ensemble nous fassions pression sur la dictature. »

Le problème c’est que depuis début janvier, Juan Guaido n’a plus accès à l’Assemblée nationale, ceinturée de militaires et parfois même de « colectivos », des groupes de citoyens armés proches du gouvernement. Mais l’opposant assure avoir tout prévu.

« En première ligne, il y aura les députés et les dirigeants syndicaux de chaque secteur pour protéger de manière organisée nos citoyens. Pour faire face à la probable résistance qui imposera la dictature. »

Une assurance bien maigre pour les Vénézuéliens qui sont chaque fois moins nombreux dans les manifestations de l’opposition. En réalité, Juan Guaido compte surtout sur le succès de sa tournée internationale pour relancer la mobilisation, et sur les syndicats dont le soutien unanime n’est pas garanti.

► À lire aussi : Venezuela: retour agité de Juan Guaido à Caracas

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.