Accéder au contenu principal

Coronavirus: les points presse de Trump inquiètent de plus en plus ses conseillers

Donald Trump lors de son point presse quotidien à la Maison Blanche le 10 avril 2020.
Donald Trump lors de son point presse quotidien à la Maison Blanche le 10 avril 2020. REUTERS/Yuri Gripas
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Ce vendredi, le président américain a une nouvelle fois réitéré son souhait de voir l’économie repartir, sans toutefois donner de date précise pour une levée éventuelle des mesures de précaution. Les experts s’inquiètent d’une telle perspective qui risquerait de relancer la pandémie, déjà loin d’être jugulée aux Etats-Unis.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

Donald Trump se félicite de la réussite de la politique de confinement menée par les Etats américains. Chaque jour, le président affiche sa confiance et son optimisme lors de son point de presse, et ses déclarations commencent à inquiéter jusqu'à son entourage.

Le président tient quotidiennement des points presse pour tenir les Américains informés de l’avancée de la pandémie, mais ce rendez-vous peut durer plus de deux heures, car privé de meetings électoraux, il profite de cette tribune pour conspuer les démocrates, blâmer les médias, et parfois contredire les analyses des experts sur le coronavirus.

Donald Trump a ainsi déclaré ce vendredi souhaiter un redémarrage rapide de l’économie tandis qu’à la même tribune, le docteur Anthony Fauci ne cesse d’expliquer qu’il faut absolument maintenir les mesures de confinement.

Des performances contre-productives

Dans un éditorial cette semaine, le Wall Street Journal, pourtant jugé peu hostile au président, a suggéré que Donald Trump limite ses apparitions publiques. Selon le New York Times, l’entourage du président à la Maison Blanche et quelques-uns de ses plus proches alliés républicains jugent aussi ses performances quotidiennes contre-productives.

« Le message du président est noyé », s’est inquiété le sénateur Lindsey Graham, l'un des plus fidèle allié du milliardaire, qui préconise une conférence de presse hebdomadaire plutôt qu’un point quotidien. Mais Donald Trump, lui, se vante sur Twitter des audiences réalisées lors de ces points presse. Même si certaines chaînes de télévision interrompent régulièrement leur diffusion.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.