Accéder au contenu principal

Coronavirus en Haïti: les experts craignent plus de 20000 morts

Des employées marchent à une distance de sécurité les unes des autres lors d'une pause chez un fabricant de vêtements local, qui fabrique désormais des masques de protection, à Port-au-Prince, le 21 avril 2020.
Des employées marchent à une distance de sécurité les unes des autres lors d'une pause chez un fabricant de vêtements local, qui fabrique désormais des masques de protection, à Port-au-Prince, le 21 avril 2020. REUTERS/Jeanty Junior Augustin
3 mn

L’épidémie de Covid-19 n’en est encore qu’à ses prémices en Haïti : selon le dernier bilan officiel, publié jeudi, le pays de la Caraïbe n’a recensé que 72 cas dont 5 malades qui sont décédés des complications liées au virus. Mais les experts s’inquiètent du potentiel lourd bilan humain : selon leurs projections, plus de 20 000 Haïtiens pourraient mourir du coronavirus.

Publicité

De notre correspondante à Port-au-Prince,

« Lavez vous les mains et portez un masque. » Les autorités répètent sans cesse ces consignes pour prévenir la propagation du virus. La cellule scientifique mise en place par le gouvernement le mois dernier a tenu sa première conférence de presse vendredi et l’épidémiologiste Patrick Dely a présenté les inquiétantes projections pour les prochaines semaines.

« Dans un cas de figure idéal, dans le meilleur scénario possible, nous prévoyons environ 2 000 décès mais, suivant l'évolution de la situation, nous pouvons prendre ces prévisions et les multiplier par cinq, par dix. Et dans un cadre catastrophique, nous pouvons aller au-delà de 20 000 décès », estime-t-il.

Les mesures barrières que sont le confinement et la distanciation sociale sont un luxe que les habitants les plus pauvres d’Haïti ne peuvent malheureusement se permettre.

En manifestant cette semaine contre les mesures de restrictions de leurs activités, les commerçantes des marchés informels de Pétionville ont froidement résumé la situation. Leur slogan : « Mourir de faim ou mourir du coronavirus, on a fait notre choix ».

► À lire aussi : Coronavirus en Haïti: la vie suit son cours presque normal

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.