Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Colombie, fortes tensions sociales à Medellin sur fond de confinement

Des habitants de Medellin demandent davantage d'aide sociale au gouvernement, dans le quartier de la Comuna 13 à Medellin, le 16 avril 2020.
Des habitants de Medellin demandent davantage d'aide sociale au gouvernement, dans le quartier de la Comuna 13 à Medellin, le 16 avril 2020. JOAQUIN SARMIENTO / AFP
Texte par : RFI Suivre
5 mn

Un grand nombre de foyers se retrouvent sans ressources financières en Colombie en raison du confinement. Les autorités colombiennes organisent des distributions de dons mais ils sont insuffisants au regard des besoins et beaucoup se sentent abandonnés. Les habitants de Medellin, la deuxième ville du pays, exigent davantage d'aide et ont manifesté.

Publicité

Cette fin de semaine, les manifestants ont jeté des pierres contre les fenêtres de la station du téléphérique et installé des barricades pour bloquer la circulation des véhicules. Il a fallu l'intervention de l'ESMAD, l'escadron mobile anti-émeute, pour disperser la foule, rapporte notre correspondante à Medellin, Najet Benraaba.

La colère est montée lorsque des agents de la mairie sont venus distribuer 450 colis alimentaires dans le quartier de Robledo au nord-ouest de la ville. Les citoyens réclamaient plus d'aide.

Selon le maire de la ville, Daniel Quintero, aucune famille n'a été oubliée. « Notre système de distribution confirme qu'elles avaient déjà été prises en compte, insiste l'élu. Donc, il s'agit là de voyous qui veulent profiter de la situation critique que nous vivons tous pour entraîner le désordre public. À l'avenir, toute personne qui manifestera dans la ville et qui a déjà reçu une aide financière, un colis alimentaire ou autre, sera immédiatement verbalisée. »

Concert de casseroles

Dans un autre quartier de Medellin, Altavista, les habitants ont brûlé des pneus et fait des concerts de casseroles.

« Les habitants, du quartier el Concejo dans le corregimiento [ou regroupement urbain] Altavista, vivent pour la majorité du travail informel ou dans la construction, nous explique Jonier Quinceno Ceballos. Ce jour-là, ils manifestaient parce que de nombreuses familles avaient faim et elles avaient l'impression que les autorités les oubliaient. »

Dans plusieurs villes, des chiffons rouges ont été accrochés aux fenêtres en signe d'appels à une aide alimentaire, et des manifestations ont également eu lieu dans d'autres villes, comme Cali et Medellin.

Avec 47% de sa population active dans l'informel et 11,2% de chômage, la Colombie a lancé un plan d'aide pour affronter la crise due au covid-19, d'un montant d'environ 15 milliards de dollars, incluant crédits, allocations aux plus pauvres et fonds pour le système de santé.

 Voir aussi sur le site des Observateurs de France 24 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.