Accéder au contenu principal

Réfugiés vénézuéliens: l'UE et l'Espagne organisent une conférence des donateurs

La Colombie est le premier pays d'accueil des migrants vénézuéliens. Ici à Bogota, le 29 avril 2020.
La Colombie est le premier pays d'accueil des migrants vénézuéliens. Ici à Bogota, le 29 avril 2020. REUTERS/Luisa Gonzalez
Texte par : RFI Suivre
2 min

L'Union européenne et l'Espagne organisent ce mardi 26 mai une vidéoconférence des donateurs pour le Venezuela. Il s’agit d’aider notamment les millions de Vénézuéliens qui fuient leur pays et les pays d'Amérique latine qui les accueillent.

Publicité

Les Nations unies estiment que, depuis 2015, plus de 5 millions de Vénézuéliens ont quitté leur pays pour fuir la crise politique et économique. Celle-ci s’est encore aggravée avec l'épidémie de coronavirus, selon le chef de la diplomatie européenne Josep Borell.

Plus de 40 pays et des institutions financières participent à la conférence de ce mardi, organisée conjointement par l’Union européenne et l’Espagne, avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés et l'Organisation internationale pour les migrations. Objectif : réunir des fonds pour soutenir directement ceux qui se sont réfugiés dans de nombreux pays d’Amérique latine, à commencer par la Colombie qui recense environ 1,7 million de migrants vénézuéliens. Viennent ensuite le Pérou, l’Equateur, le Chili et le Brésil.

La conférence des donateurs souhaite aussi aider ces pays d’accueil pour mieux prendre en charge les migrants, notamment sur le plan médical. L’ONU espère mobiliser un milliard de dollars. Reste à savoir si le repli national provoqué par la crise du coronavirus aura un impact sur l'engagement en faveur des victimes d’une crise dont on ne parle presque plus dans les grands médias.

Cela fait 15 jours qu’on est à la rue. A cause de la pandémie et de la quarantaine, nous n’avons plus de travail et donc plus de quoi payer notre loyer. Le propriétaire nous a expulsées.

Au Pérou, l'épidémie de coronavirus renforce la vulnérabilité des réfugiés vénézuéliens

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.