Accéder au contenu principal

Mort de George Floyd: de nombreux policiers se montrent solidaires des protestataires

Un officier de police s'agenouille en signe de soutien aux manifestants à Minneapolis le 31 mai 2020.
Un officier de police s'agenouille en signe de soutien aux manifestants à Minneapolis le 31 mai 2020. REUTERS/Jonathan Ernst
Texte par : RFI Suivre
2 min

Depuis une semaine maintenant, les images des violents affrontements entre manifestants qui réclament justice pour la mort de George Floyd et des policiers lourdement armés et en tenue anti-émeute font le tour du monde. Mais il y a d'autres images aussi qui contrastent avec la politique de la main de fer que souhaite instaurer Donald Trump face aux manifestations. Celles d'agents de police qui se solidarisent avec la communauté noire et rejoignent les protestataires.

Publicité

« On veut vraiment être à vos côtés. Donc je vais enlever le casque et déposer la matraque. Je veux faire de cette manifestation un défilé pas une protestation ». 
Ce sont les mots du sheriff de Genesee, dans le Michigan, qui a rejoint ce dimanche 31 mai les rassemblements contre le racisme au sein de la police américaine.

Il n'est pas le seul membre blanc des forces de l'ordre à faire preuve de solidarité avec la communauté noire. A Houston, au Texas, le chef de la police marche bras dessus bras dessous avec une Afro-Américaine lors d'une manifestation.

En Californie, le département de la police de Santa-Cruz tweete : « nous soutenons les manifestants pacifiques et nous les protégeons ». A Coral Gables en Floride, des dizaines de policiers se mettent à genou, un geste de protestation popularisé par la star de football américain, Colin Kaerpernick, contre les violences policières envers la communauté afro-américaine.

Dans toutes ces villes, la police opte pour la désescalade, alors que Donald Trump exhorte les gouverneurs à, comme il dit, « prendre le dessus » sur les manifestants.  

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.