Accéder au contenu principal

Mort de George Floyd: l’ex-policier Derek Chauvin devant la justice du Minnesota ce lundi

Une photo de George Floyd mort à la suite de son interpellation par le policier Derek Chauvin en appuyant son genou sur le cou de la victime pendant 8 minutes et 46 secondes
Une photo de George Floyd mort à la suite de son interpellation par le policier Derek Chauvin en appuyant son genou sur le cou de la victime pendant 8 minutes et 46 secondes REUTERS/Phil Noble
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Derek Chauvin doit comparaître ce lundi devant la justice du Minnesota. Cet ancien policier est accusé d'avoir tué George Floyd en l'immobilisant avec son genou sur le cou. L'homme dont le visage a depuis fait le tour du monde est inculpé pour homicide volontaire sans préméditation. Si elle est très attendue, l'issue de son procès n'est pas certaine.

Publicité

Depuis la mort de George Floyd lors d'une arrestation menée par Derek Chauvin, le policier a été licencié puis arrêté pour homicide involontaire.  Il risquait alors 25 ans de prison et une amende de 40 000 dollars maximum.  Aujourd’hui, Derek Chauvin est poursuivi pour « homicide volontaire sans préméditation ». La peine de prison encourue est donc de 40 ans.

Selon les médias américains, le policier a déjà été impliqué dans de nombreuses affaires de violence et a fait l'objet de 18 plaintes. Il est aujourd'hui devenu le visage du racisme au sein de la police américaine.

Le syndicat de police peut agir de telle manière que le jugement en appel puisse être cassé...

Cécile Coquet, professeur de civilisation américaine à l’université de Versailles St Quentin.

Mais le procureur général du Minnesota a prévenu que ce procès ne serait pas facile. Difficile notamment de savoir si Derek Chauvin sera condamné finalement pour homicide involontaire ou volontaire sans préméditation. Il faudra plus que la vidéo aujourd'hui tristement célèbre pour apporter des preuves aux accusations.

D'autre part, la défense pourrait faire valoir les problèmes pré-existants de santé de George Floyd. Trois autres officiers sont poursuivis pour complicité. Ils ont comparu jeudi devant la cour du Minnesota en désignant Derek Chauvin, chef d'équipe et formateur, comme seul responsable de la tragédie.

Démantèlement

Dernière conséquence en date du décès de George Floyd : la police de Minneapolis va disparaître dans sa forme actuelle. Ainsi en a décidé, le 7 juin, son conseil municipal. « Nous nous sommes engagés à démanteler les services de police tels que nous les connaissons dans la ville de Minneapolis et à reconstruire avec notre population un nouveau modèle de sécurité publique qui assure vraiment la sûreté de notre population », a déclaré Lisa Bender, présidente du conseil municipal de la cité, sur CNN.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.