Accéder au contenu principal

Etats-Unis: la justice autorise la sortie du livre de John Bolton à charge contre Trump

L'ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, à la Maison Blanche le 9 avril 2018.
L'ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, à la Maison Blanche le 9 avril 2018. REUTERS/Kevin Lamarque

Aux Etats-Unis, un juge fédéral vient de rejeter la demande de l’administration Trump de bloquer la parution du livre de John Bolton. L’ancien conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche pourra donc sortir son livre la semaine prochaine comme prévu avec toutes les révélations explosives qu’il contient.

Publicité

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Ce n’est décidément pas une bonne semaine pour Donald Trump avec la justice.
Officiellement, pour la Maison Blanche, il s’agissait d’empêcher la révélation d’informations liées à la sécurité nationale. Un argument qui n’a donc pas convaincu le juge fédéral Royce Lamberth qui vient de donner son feu vert à la parution du livre de John Bolton prévu mardi.

Le juge a tout de même estimé que l’ancien conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump n’avait pas respecté la procédure de sécurité dans la parution de ce genre de mémoires pouvant contenir des détails classés secret défense. « Des milliers de copies sont déjà chez les libraires, il est trop tard », détaille le juge avertissant John Bolton qu’il pourrait bien devoir renoncer aux deux millions de dollars avancés par la maison d’édition.

Une décision à la défaveur de Donald Trump. Mais le président, malgré le rejet de sa demande, y voit une victoire. Sur Twitter, il estime que l’avis du juge sur le fait que John Bolton n’a pas respecté les règles le confirme dans sa position. « John Bolton a enfreint la loi », écrit-il sur Twitter.

Le livre de John Bolton dépeint surtout l’image d’un président incompétent. Dans les extraits publiés cette semaine, il décrit la gestion chaotique de la diplomatie, et accuse notamment Donald Trump d’être prêt à tout pour assurer sa réélection en novembre prochain, y compris à demander l’aide de la Chine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.