Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Bolivie, des autorités débordées

A El Alto, l'hôpital Del Norte, qui traite exclusivement les malades du Covid-19, ne peut plus accueillir de nouveaux patients. Le 3 juillet 2020.
A El Alto, l'hôpital Del Norte, qui traite exclusivement les malades du Covid-19, ne peut plus accueillir de nouveaux patients. Le 3 juillet 2020. AP Photo/Juan Karita
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le système de santé bolivien, déjà défaillant, est incapable de gérer le flux de malades du Covid-19. Le pays andin compte plus de 36 000 cas et environ 1 300 décès.

Publicité

Avec notre correspondante à La Paz, Alice Campaignolle

Le chaos. Alors que l'épidémie de coronavirus atteint son pic en Bolivie, le chaos y est total. Les victimes du Covid-19 sont enterrées dans des fosses communes. Les cimetières, débordés, sont fermés purement et simplement. Dans leurs foyers, les familles attendent une éternité avant que ne soient levés les corps. Tandis que les médecins totalement démunis, sans aucun équipement de protection, manifestent leur mécontentement.

Cela fait déjà plusieurs années que le système de santé est montré du doigt dans le pays. Si les infrastructures publiques se sont améliorées lors des 15 dernières années, les hôpitaux, eux, sont toujours dans un état lamentable. Plusieurs établissements ont d’ailleurs fermé leurs portes ces dernières semaines du fait de la contagion d’une grande partie du personnel de santé. A l’hôpital de Trinidad, dans le Beni, la région la plus touchée, plus de la moitié des médecins et infirmiers ont ainsi contracté le coronavirus.

Et dans les zones les plus isolées du pays, grand comme quasiment deux fois la France, il n’y a tout simplement aucune mesure mise en place. Pas de centres de santé, une quarantaine pas appliquée. Là-bas, les gens meurent du coronavirus dans l’indifférence du gouvernement central.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.