Accéder au contenu principal

Élections présidentielle et législatives en République dominicaine ce dimanche

Une femme portant un masque de protection par précaution contre la propagation du nouveau coronavirus lors des élections municipales qui se sont tenues à Saint-Domingue, République Dominicaine, le 15 mars 2020 (image d'illustration).
Une femme portant un masque de protection par précaution contre la propagation du nouveau coronavirus lors des élections municipales qui se sont tenues à Saint-Domingue, République Dominicaine, le 15 mars 2020 (image d'illustration). AP Photo/Tatiana Fernandez
Texte par : RFI Suivre
1 mn

La présidentielle et les législatives devaient initialement se tenir le 17 mai et avaient été reportées en raison de la pandémie. Cette fois, le scrutin se tiendra « coûte que coûte », d'après les autorités électorales, même si le nombre de cas de Covid-19 continue de grimper. Quelque 7,5 millions de Dominicains sont appelés à élire les deux chambres du Congrès et choisir le successeur du chef de l’État, Danilo Medina. Tour d'horizon des candidats à la présidentielle.

Publicité

À 53 ans, l'économiste Luis Abinader du Parti révolutionnaire moderne (PRM) tente de créer la surprise. Récemment testé positif au Covid-19, le candidat malheureux à la dernière présidentielle veut mettre fin à seize ans de règne d'un autre parti de centre gauche, le Parti de la libération dominicaine (PLD) de l'actuel président Danilo Medina. Ce dernier ne peut pas se représenter, il achève son deuxième mandat de 4 ans. C'est donc Gonzalo Castillo, son ancien ministre des Travaux publics, qui tient les rênes. Les deux partis s'accusent mutuellement de chercher à manipuler les élections.

En raison de la pandémie, la campagne électorale s'est tenue exclusivement en ligne : les principaux candidats ont bien défilé dans les rues les tous derniers jours, mais sans la ferveur habituelle. Les préoccupations des Dominicains semblent ailleurs.

Après un confinement de plus de 100 jours, doublé d'un couvre-feu nocturne, les frontières du pays et les liaisons aériennes ont rouvert mercredi. L'espoir, d'une relance progressive du tourisme, un secteur vital pour la République dominicaine, la première destination touristique des Caraïbes.

Si aucun candidat n'obtient 51% des voix, un second tour aura lieu le 26 juillet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.