Accéder au contenu principal

Brésil: le président Bolsonaro annonce être contaminé par le coronavirus

Le président brésilien Bolsonaro le 22 mai 2020.
Le président brésilien Bolsonaro le 22 mai 2020. REUTERS/Adriano Machado
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé ce mardi avoir été testé positif au nouveau coronavirus, qu'il n'a cessé de minimiser depuis le début de la pandémie et qui a déjà fait plus de 65 000 morts dans son pays.

Publicité

« Le résultat positif [du test] vient d'arriver », a déclaré le chef de l'État, âgé de 65 ans, lors d'un entretien à plusieurs chaînes de télévision, après avoir eu de la fièvre la veille.

« J'avais 38 degrés de fièvre, mais mes poumons étaient propres. Les médecins m'ont donné de l'hydroxychloroquine et de l'azithromycine et après je me suis senti mieux. Je vais parfaitement bien », a ajouté Jair Bolsonaro. Il a précisé qu'il travaillerait désormais le plus possible « par visioconférence ».

Lundi soir, il avait annoncé avoir passé une radiographie des poumons à l'hôpital des forces armées. Fin mars, Jair Bolsonaro avait fortement minimisé l'importance du virus lors d'une allocution télévisée. « Vu mon passé de sportif, si j'étais contaminé par le virus, je n'aurais pas à m'inquiéter. Je ne sentirais rien. Au pire, ce serait comme une petite grippe, un petit rhume », avait-il affirmé.

Depuis le début de la pandémie, Jair Bolsonaro s'est régulièrement employé à dénigrer le virus, n'hésitant pas à s'afficher en public sans masque, en revendiquant le non respect des gestes barrières. Le président brésilien a aussi dénoncé les mesures de confinement appliquées par certains États du pays. Le Brésil est le deuxième pays le plus touché au monde par la pandémie, après les États-Unis.


Reportage au Brésil

De notre correspondante à à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

« La vie continue », a répété plusieurs fois Jair Bolsonaro, en annonçant sa contamination aux journalistes brésiliens, en direct du palais présidentiel à Brasilia. Visiblement de bonne humeur, à la fin de son discours, il a spontanément retiré son masque, et exhibé un large sourire : « Comme ça vous pouvez voir mon visage… je me porte bien, grâce à Dieu, et je remercie tous ceux qui ont prié pour moi et me soutiennent. Je vais bien. »

Un geste qui a choqué sur les réseaux sociaux, alors que depuis le début de la pandémie, le président brésilien se refusait à porter un masque. Interviewé par la chaîne Globo News, l’ancien ministre de la Santé, Luiz Henrique Mandetta, ne semblait pas surpris par le diagnostic : « Qui s’expose beaucoup a de grandes chances de contracter le virus, parce qu’il circule beaucoup. Evidemment, nous espérons que le président de la République se rétablira rapidement, qu’il retrouvera la santé et qu’il n’aura que de légers symptômes. »

Des vœux de rétablissement partagés par le directeur général de l’OMS, et des personnalités avec qui le président était en conflit récemment, comme les gouverneurs des Etats de Rio et Sao Paulo et l’ancien ministre de la Justice Sergio Moro. Fernando Haddad, adversaire de Jair Bolsonaro lors des dernières élections présidentielles, a lui aussi souhaité un bon rétablissement au président, tout en soulignant qu’il avait fait la pire gestion de la crise au monde.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.