Accéder au contenu principal

Coronavirus aux États-Unis: les contaminations montent en flèche, notamment dans le sud

Port du masque et gel hydroalcoolique à disposition devant un bar du quartier Little Havana, à Miami, le 6 juillet 2020, en raison du Covid-19.
Port du masque et gel hydroalcoolique à disposition devant un bar du quartier Little Havana, à Miami, le 6 juillet 2020, en raison du Covid-19. REUTERS/Liza Feria
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Avec près de 300 000 nouveaux cas en une semaine, les États-Unis font face à une résurgence du coronavirus. Les contaminations montent en flèche dans 41 États, particulièrement dans le sud du pays. Les hôpitaux sont au bord de la saturation et de nouvelles mesures de restriction ont été annoncées.

Publicité

La Floride bat de tristes records avec près de 10 000 nouveaux cas quotidiens. Dans la région de Miami, les autorités ont renforcé les restrictions. Sept semaines après leur réouverture, les restaurants ont refermé leurs portes lundi. Seules les ventes à emporter restent autorisées.

Et si les plages publiques sont de nouveau accessibles ce mardi, le maire de la ville prévient qu'elles refermeront si les gestes barrières ne sont pas respectés.

Alors que le pays célébrait samedi 4 juillet, l'anniversaire de son indépendance avec de nombreux rassemblements, les hôpitaux arrivent à saturation. Et pas seulement en Floride. En Arizona, dans le sud-ouest du pays, les services de réanimation de l'État ont atteint 89% de leur capacité.

Le cap des 3 millions de contaminations bientôt dépassé

Le constat est le même en Caroline du Sud, où un plan d'urgence sera déclenché avec installation de lits dans des hôtels et gymnases si l'augmentation se poursuit.

La situation inquiète aussi le gouverneur du Texas, qui a imposé le port du masque en public. Une mesure contestée par des shérifs qui refusent de la faire appliquer.

Le cap des 3 millions de contaminations est bientôt atteint aux États-Unis. La résurgence du coronavirus a d'ailleurs entraîné un afflux dans les demandes de tests et les laboratoires se retrouvent eux aussi débordés.

On voit arriver de plus en plus de malades, c’est vraiment inquiétant. Certains hôpitaux arrivent à saturation, les services de réanimation se remplissent de patients atteints du coronavirus. Donc nous sommes tous très inquiets, pour les citoyens de Floride bien sûr, mais aussi parce que si on n'arrive pas à contrôler l'épidémie, c’est tout le système de santé qui peut s’écrouler. Dans la lettre que nous avons signée, nous avons demandé la mise en place de trois mesures : d'abord, que le port du masque ou de visière de protection soit obligatoire. Ensuite, l’interdiction de rassemblements de plus de 50 personnes et enfin le respect de la distanciation physique. Il faut que ces recommandations soient appliquées à l’échelle de tout l’Etat de Floride. Pas seulement dans certaines localités, parce que bien sûr les gens se déplacent. Je pense que pour protéger les citoyens, il faut imposer des mesures par la loi. Nous avons bien obligé les gens à porter une ceinture de sécurité en voiture. Il faut donc ces deux choses: éduquer les gens à se protéger du Covid-19 et l'imposer par la loi.

Mobeen Rathore, pédiatre et infectiologue à Jacksonville en Floride

►À lire aussi : Coronavirus aux États-Unis: les prévisions alarmantes des hauts responsables sanitaires

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.