Accéder au contenu principal

Coronavirus: les familles cubaines s’inquiètent pour leurs expatriés aux États-Unis

Une importante communauté cubaine vit aux États-Unis et leurs familles à Cuba s'inquiètent pour eux avec le Covid-19 (Image d'illustration).
Une importante communauté cubaine vit aux États-Unis et leurs familles à Cuba s'inquiètent pour eux avec le Covid-19 (Image d'illustration). AFP Photo/Eva Marie Uzcategui
Texte par : RFI Suivre
4 mn

À La Havane, l’inquiétude règne parmi les familles qui ont des proches aux États-Unis. Les autorités considèrent l’épidémie sous contrôle et Cuba a entamé la semaine dernière son déconfinement en toute sécurité.

Publicité

Avec notre correspondante à La Havane, Domitille Piron

Enfin libre ! Voilà trois mois que Juana n’avait pas mis les pieds dehors. Cette grand-mère sort prendre l’air avant d’appeler comme chaque jour sa famille à Miami qui la préoccupe. Aux États-Unis, la barre des 130 000 morts du coronavirus a été franchie et les cas de contaminations continuent d’augmenter notamment en Floride où la situation est critique dans de nombreux hôpitaux. La cousine de Juana Perez Gonzalez son mari et leurs enfants ont tous attrapés le coronavirus lors d’une sortie piscine il y a deux semaines.

« C'est irresponsable ! »

« Moi cela m’effraye mais elle me dit de ne pas m’inquiéter parce que ce n’est qu’un mauvais rhume, c’est une idiote ! C’est irresponsable, s’exclame Juana. Et cette irresponsabilité est incarnée par leur président, qui devrait donner l’exemple ! » Juana ajoute que pour se soigner sa famille de Miami recourt à l’automédication.

Environ 1,2 million de Cubains sont installés en Floride, où l’accès au soin de santé est ce qui préoccupe le plus. Lucia a eu deux fils, l’un exilé en Espagne, l’autre aux États-Unis : « Nous ici, nous sommes privilégiés parce que la santé est gratuite. Dans notre pays, je pense tout simplement que nous sommes plus en sécurité que là-bas, parce que nous sommes mieux préparés et beaucoup plus disciplinés ! »

À Cuba, port du masque et isolement des personnes vulnérables étaient obligatoires. Fermeture de toute activité récréative et seuls les magasins d’alimentation sont restés ouvert durant la pandémie. L’approche cubaine a été beaucoup plus radicale, mais semble-t-il plus efficace. L’île compte à ce jour officiellement un total de 2 395 contaminations et 86 décès.

À écouter aussi : La population soulagée après le déconfinement de La Havane

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.