Accéder au contenu principal

Présidentielle aux États-Unis: Joe Biden dévoile un plan de relance de 700 milliards de dollars

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine, Joe Biden, présentant son plan de relance à Dunmore, en Pennsylvanie, le 9 juillet 2020.
Le candidat démocrate à la présidentielle américaine, Joe Biden, présentant son plan de relance à Dunmore, en Pennsylvanie, le 9 juillet 2020. REUTERS/Tom Brenner
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En promettant 700 milliards de dollars pour relancer l'économie américaine, Joe Biden a présenté, jeudi 9 juillet, un ambitieux plan qui défie le programme économique de Donald Trump, son adversaire à la présidentielle du 3 novembre.

Publicité

L'ex-vice président américain, Joe Biden, en tête dans les sondages nationaux, a voulu frapper un grand coup, pour relancer sa campagne bouleversée depuis plus de trois mois par l'épidémie de coronavirus, dans un secteur où il est à la traîne face à Donald Trump : l'économie.

Son plan, baptisé « Reconstruire mieux » (« Build Back Better ») , est «  audacieux, pratique et concentré sur la construction d'une économie du futur » qui sera « faite en Amérique, entièrement en Amérique ». C’est en tout cas ce qu’il a affirmé après la visite d'une usine à Dunmore, une petite ville de Pennsylvanie d'où son père est originaire.

Ce programme prévoit de retrouver les emplois effacés par la crise du Covid-19 et de créer plus de cinq millions d'emplois supplémentaires grâce à des investissements publics massifs sur quatre ans. Quatre cents milliards de dollars seront ainsi alloués pour « moderniser les infrastructures, reconstituer [les] stocks et améliorer [la] sécurité ». Trois cents autres milliards iront à la Recherche et au développement, ainsi que dans les innovations technologiques comme les énergies renouvelables et les véhicules électriques.

Un plan pour « soutenir les emplois américains »

« Les Chinois dépensent des milliards de dollars pour tenter de s'approprier la technologie du futur, nous restons là les bras croisés », a-t-il affirmé. L'argent du gouvernement « sera utilisé pour acheter des produits américains et soutenir les emplois américains », a poursuivi Joe Biden, devant une assistance clairsemée, distanciation physique oblige.

Le démocrate a aussi promis une indépendance accrue face aux fournisseurs étrangers, une aide aux petites entreprises, notamment celles tenues par les minorités raciales, une plus grande liberté pour les salariés d'adhérer à un syndicat et une hausse du salaire horaire pour les travailleurs jugés « essentiels » pendant la pandémie. «  Cela ne suffit pas de les saluer, il faut les payer », a-t-il lancé.

Relocalisations, priorité à la production nationale, protection contre les pratiques commerciales « injustes » pour l'Amérique, Joe Biden a repris certains des arguments économiques sur lesquels Donald Trump avait bâti sa victoire en 2016. L'équipe de campagne de Donald Trump a dénoncé le plan Biden, estimant qu'il allait « annuler tous les gains que nous avons générés ensemble et nous plonger dans une catastrophe économique ».

( Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.