Accéder au contenu principal

Au Brésil, la déforestation bat des records

Plus de 3 000 kilomètres ont été déboisés dans le nord du Brésil de janvier à juin 2020.
Plus de 3 000 kilomètres ont été déboisés dans le nord du Brésil de janvier à juin 2020. CARL DE SOUZA / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Brésil, l’épidémie de coronavirus n’a pas empêché la déforestation de l’Amazonie. Elle a même atteint un record avec une accélération de 25% au cours du premier semestre par rapport l’année dernière. Le président Bolsonaro, favorable aux lobbys agricoles, avait promis d’agir, mais la situation empire rapidement. 

Publicité

Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

Sur les photos satellites analysées par les chercheurs de l'Institut brésilien de recherche spatiale, d’immenses zones de forêt ont disparu ces derniers mois dans le nord du Brésil. Depuis le début de l’année, plus de 3 000 kilomètres carrés ont été déboisés – soit près de 3 fois la superficie de la ville de Rio de Janeiro.

En cause, les bûcherons et les orpailleurs illégaux, mais aussi les propriétaires de bétail, qui pratiquent le brûlis pour élargir leurs pâturages. Très critiqué sur la scène internationale, et sous la pression des investisseurs étrangers, le président Bolsonaro a promis d’interdire ces brûlis agricoles pendant les quatre mois prochains mois.

Budgets pour l'environnement constamment réduits

La saison sèche vient de commencer et durant le seul mois de juin, près de 2 500 incendies de forêt ont été recensés – du jamais vu depuis treize ans. Mais le vice-président, le Général Mourão, à la tête du Conseil national de l'Amazonie, a tenu à faire savoir qu’il était faux de dire que « le Brésil détruit la forêt pour produire des aliments ».

Très favorable aux lobbys agricoles, le gouvernement de Jair Bolsonaro n’a pas cessé de réduire les budgets des organismes de protection de l’environnement, chargés notamment de lutter contre la déforestation en Amazonie. La forêt du bassin amazien, le plus grand puits de carbone au monde, se trouve à 60% sur le territoire du Brésil.

À lire aussi : Déforestation: des enseignes britanniques menacent le Brésil de boycott

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.