Accéder au contenu principal

États-Unis: la Maison Blanche met la main sur les données sur le coronavirus

Des manifestants tentent de mettre à bas la statue du 7e président américain Andrew Jackson, près de la Maison Blanche à Washington, le 22 juin 2020.
Des manifestants tentent de mettre à bas la statue du 7e président américain Andrew Jackson, près de la Maison Blanche à Washington, le 22 juin 2020. Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
3 mn

Aux États-Unis, les données du coronavirus étaient jusque-là centralisées par le CDC, le Centre fédéral de prévention et de contrôle des maladies. Les hôpitaux devront désormais les communiquer directement à la Maison Blanche. À l’heure où la gestion de l’administration est très critiquée, certains craignent une mainmise et un manque de transparence sur la crise sanitaire.

Publicité

De notre correspondante à Washington,

Le nombre de personnes testées, hospitalisées, intubées, décédées, le besoin en matériel et en médicaments : depuis mercredi 15 juillet, toutes ces données sont transmises directement au département de la santé de la Maison Blanche. Un système qui, selon l’administration, serait plus efficace que celui utilisé jusque-là par le CDC, le Centre de prévention et de contrôle des maladies.

Le docteur Georges Benjamin, à la tête de l’Association américaine de santé publique (Apha). Il ne comprend pas ce changement soudain.  « Quand on est au milieu d’une crise, ce n’est pas le moment de changer radicalement les systèmes de collecte de données, déclare-t-il. Depuis 48 heures, c’est la confusion totale. »

Reprendre en main la communication

Et si le président du CDC assure travailler en partenariat avec la Maison Blanche, beaucoup voient dans ce changement un geste politique pour affaiblir le rôle du CDC. Les informations rassemblées par le centre sont publiques. La Maison Blanche ne s’est pas engagée à faire de même, comme l'explique Georges Benjamin.  « L’accès aux données n’a pas été garanti, rappelle-t-il. Nous allons devoir nous battre pour obtenir de l’administration une transparence totale comme avant. »

Certains analystes vont jusqu’à parler de prise de contrôle par la Maison Blanche dont la gestion de la crise est critiquée de partout. Avoir la main sur les chiffres signifie reprendre la main sur la communication autour de l’épidémie dans le pays.

À lire aussi : Coronavirus aux États-Unis: l'expert de la Maison Blanche Anthony Fauci vivement critiqué

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.