Accéder au contenu principal

Brésil: le gouvernement de Bolsonaro fiche les «antifascistes»

Le président brésilien Jair Bolsonaro (illustration).
Le président brésilien Jair Bolsonaro (illustration). EVARISTO SA / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Plusieurs centaines de policiers et de fonctionnaires brésiliens qualifiés « d' antifascistes » ont été fichés par le gouvernement Bolsonaro. Certaines personnalités proches des mouvements pour le respect des droits de l’homme sont également concernées.

Publicité

Avec notre correspondant à São Paulo, Martin Bernard

Suite à la tension politique accrue entre partisans et adversaires du président Jair Bolsonaro, un service de renseignements du ministère de la Justice a décidé de ficher ce qu’il considère comme des « militants antifascistes ». En commençant par des policiers et par les membres des services de sécurité qui ont déjà fait état de leurs convictions politiques.

Trois personnalités ont également été fichées, dont un sociologue qui fut membre du gouvernement Lula, Luiz Eduardo Soares. Ce dernier évoque « un attentat contre la démocratie ». Autre personnalité visée, Paulo Sergio Pinheiro, président de la commission internationale de l’ONU sur la Syrie, également membre fondateur de la Commission Arns, groupe de défense des droits de l’Homme au Brésil. « Je suis très surpris, a-t-il réagi au micro de RFI, parce que je n'ai aucune activité secrète. Quelle est cette accusation ? Je trouve ça très fantaisiste et très bizarre. »

Méthodes de la dictature

C’est le site d’information UOL qui a révélé l’existence de ce fichier. Ces méthodes sont considérées comme totalement inacceptables par les organes de défense des droits de l’homme, qui ne manquent pas d’établir un lien avec les méthodes employées par la dictature au Brésil, entre 1964 et 1985.

À lire aussi : Brésil: 150 évêques expriment leur indignation envers Bolsonaro

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.