Accéder au contenu principal

Le Brésil envoie de l’aide humanitaire au Liban: Temer va conduire la délégation

L'ancien président brésilien, Michel Temer.
L'ancien président brésilien, Michel Temer. EVARISTO SA / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Brésil envoie six tonnes d’aide humanitaire au Liban ce mercredi, 8 jours après l’explosion qui a tué 150 personnes à Beyrouth : de la nourriture, des médicaments, 300 respirateurs et des masques chirurgicaux. Pour conduire la délégation, le président Bolsonaro a choisi son prédécesseur, Michel Temer, lui-même d’origine libanaise. Mais ce choix intrigue certains.

Publicité

Avec notre correspondant à Sao Paulo, Martin Bernard

Pour le Brésil, il s’agit de marquer sa solidarité avec la population de Beyrouth, alors que la communauté d’origine libanaise au Brésil s’approche des 10 millions, soit bien plus que la population libanaise elle-même. Et pour conduire la délégation, le président Jair Bolsonaro a choisi son prédécesseur Michel Temer, lui-même fils de Libanais.

Et pourtant, Jair Bolsonaro n’avait eu cesse de critiquer Michel Temer dans le passé, en raison des démêlés de l’ancien président avec la justice : Michel Temer a certes été blanchi dans une affaire de corruption, mais il est toujours inculpé dans le cadre de six autres enquêtes.

Afin de quitter le territoire brésilien, Michel Temer a d’ailleurs dû demander l’autorisation de la justice.

Mais tout cela n’a pas empêché le président d’extrême droite de le choisir pour cette mission, et de compter sur lui pour l’aider à nouer des liens avec la droite traditionnelle au Brésil.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.