Accéder au contenu principal

Présidentielle américaine: les origines tamoules de Kamala Harris font réagir les Indiens

L'ancien appartement des grands-parents maternels de la sénatrice américaine Kamala Harris où elle s'est rendue occasionnellement, à Chennai, en Inde, le 12 août 2020.
L'ancien appartement des grands-parents maternels de la sénatrice américaine Kamala Harris où elle s'est rendue occasionnellement, à Chennai, en Inde, le 12 août 2020. REUTERS/P. Ravikumar
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Jusqu’en Inde le choix de la colistière du candidat démocrate à la présidentielle américaine Joe Biden fait réagir. Car en plus d’être une femme d’origine africaine, Kamala Harris est aussi d’origine indienne, sa mère ayant quitté le sous-continent en 1960.

Publicité

Avec notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin

« Lotus », c’est la signification du prénom de Kamala Harris en langue tamoule. De l’État du Tamil Nadu, l'oncle et la tante de la colistière de Joe Biden ont affirmé que sa nomination était « un grand pas » pour les Indiens vivant aux États-Unis, « puisqu’il il s'agit d'une des plus hautes fonctions politiques ».

Kamila Harris assume ses racines. En 2009, elle était revenue disperser les cendres de sa mère dans le golfe du Bengale. Elle affirme que ses grands-parents ont eu une profonde influence sur elle et raffole des idlis, un plat typique du sud de l’Inde.

Mais Kamala Harris s’était aussi dite préoccupée par la situation des droits de l’homme au Cachemire après la révocation de l’autonomie de cet État à majorité musulmane. Pour le journal d’opposition The Print, la colistière pourrait donc faire pression sur le parti hindou BJP au pouvoir en cas de victoire démocrate.

Sur internet, les partisans de Narendra Modi, qui entretient une bonne relation avec Donald Trump, s’emploient au contraire à minimiser ses ascendances indiennes. Certains jugent qu'elle ne parle pas assez de ses origines, d'autres que sa ligne politique est contraire aux intérêts du pays.

À lire aussi : Présidentielle américaine: Kamala Harris, une colistière au progressisme contesté

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.