Salvador: le gouvernement accusé de négocier avec les gangs

Des membres des gangs, appelés "Maras" dans la prison de Zacatecoluca au Salvador en janvier 2019.
Des membres des gangs, appelés "Maras" dans la prison de Zacatecoluca au Salvador en janvier 2019. AP Photo/Moises Castillo

Au Salvador, le gouvernement est dans l'œil de la justice depuis le week-end dernier et l’annonce de l'ouverture d'une enquête sur des allégations de négociations entre les autorités et les Maras, des gangs armés très violents qui sèment la terreur dans le pays.

Publicité

De plus en plus critiqué pour sa gestion peu académique des affaires du pays et de la pandémie qui affecte aussi le Salvador, Nayib Bukele est désormais sur la sellette avec cette affaire. Selon le quotidien en ligne El Faro qui a fait du président salvadorien sa bête noire, les autorités mèneraient des négociations avec des responsables du principal gang du pays, la Mara Salvatrucha.

Des discussions qui auraient débuté il y a plus d'un an. L'idée serait d'obtenir une baisse des homicides et un soutien pour les élections parlementaires et municipales prévues en 2021 en échange d'un assouplissement des conditions carcérales.

La justice ouvre une enquête

La justice a annoncé l'ouverture d'une enquête le week-end dernier. Ce lundi 7 septembre, des procureurs spéciaux ont été envoyés dans deux centres de détention pour tenter d'y trouver des preuves.

Le quotidien en ligne El Faro, à l'origine de ces révélations, dit détenir des documents de plusieurs centaines de pages qui prouveraient ces allégations. Le président Nayib Bukele a quant à lui vigoureusement démenti.

Le gouvernement tente désormais de reprendre la main. Il a invité vendredi prochain des journalistes à visiter des prisons pour y constater, les « strictes conditions de détention » mises en place. Des visites qui risquent d'être reportées puisque la justice a annoncé souhaiter continuer son enquête dans ces prisons pendant encore plusieurs jours.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail