Accéder au contenu principal

Le Brésil passe le seuil des 150 000 morts du Covid-19

Des soignants participants à une campagne de dépistage rapide dans une favela de Rio le 8 octobre 2020 (image d'illustration).
Des soignants participants à une campagne de dépistage rapide dans une favela de Rio le 8 octobre 2020 (image d'illustration). AP Photo/Silvia Izquierdo
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Le Brésil a dépassé ce samedi 10 octobre le seuil des 150 000 morts dus au Covid-19, au moment où la pandémie semble ralentir lentement dans le pays. 

Publicité

A São Paulo, la plus grande ville du pays, les cinémas ont pu rouvrir leurs portes ce week-end. Certaines écoles pourront faire de même, avant la fin du mois, rapporte notre correspondant à São Paulo, Martin Bernard.

Pourtant, la vie est loin de revenir à la normale. Avec 559 nouveaux décès enregistrés sur les dernières 24 heures, le Brésil et ses 212 millions d'habitants déplorent ce samedi soir officiellement 150 198 morts dues au Covid-19, selon le dernier bilan rendu public samedi soir par le ministère de la Santé. Le Brésil, qui totalise par ailleurs 5 082 637 cas, est le deuxième pays le plus endeuillé au monde après les États-Unis.

Le premier cas a été recensé le 26 février et le premier décès le 16 mars. Les courbes ont ensuite augmenté de façon exponentielle, avant de se stabiliser en juin, avec un interminable plateau à plus de 1 000 morts quotidiennes en moyenne.

Une baisse amorcée en août

La baisse s'est amorcée en août, avec une moyenne de 932 décès enregistrés par jour, et s'est poursuivie en septembre (752). Le tassement de la pandémie s'est confirmé la semaine dernière, avec 610 décès par jour en moyenne.

La moyenne quotidienne des nouveaux cas sur une semaine s'affaisse également, à 27 477 contre plus de 40 000 début septembre. Mais les épidémiologistes soulignent que la baisse était bien plus prononcée dans les pays européens et asiatiques une fois que le pic avait été atteint.

« On avait 55 000 nouveaux cas par jour, maintenant, c'est autour de 27 000. Oui, on peut dire que ça a bien baissé, mais c'est un peu comme si on passait de l'Himalaya aux Alpes, on reste en montagne », explique à l'AFP José David Urbaez, chercheur de la Société brésilienne d'Infectiologie. « Malgré cette baisse, environ 600 personnes meurent encore tous les jours de Covid-19, donc il reste encore un long chemin à parcourir », poursuit-il.

Quatre vaccins sont actuellement testés au Brésil et la population espère anxieusement des résultats positifs de ces tests, pour envisager l’avenir avec un peu plus de sérénité.

(et avec AFP)

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.