Accéder au contenu principal

Pérou: le tourisme repart lentement mais le Machu Picchu reste fermé aux visiteurs

Le site du Machu Picchu à Cuzco, est en temps normal l'un des plus visités du Pérou et d'Amérique latine (illustration).
Le site du Machu Picchu à Cuzco, est en temps normal l'un des plus visités du Pérou et d'Amérique latine (illustration). Getty
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Après sept mois d’arrêt, le secteur touristique péruvien redémarre lentement. C’est notamment le cas dans la région de Cuzco, sévèrement touchée par la pandémie et où le confinement obligatoire a duré plus longtemps que dans d’autres régions du pays. Certains sites devraient rouvrir dans quelques jours mais pas encore celui du Machu Picchu, fermé aux touristes le 15 mars dernier lorsque le confinement national a été décrété.

Publicité

avec notre correspondant dans la région, Eric Samson

Les ruines de la citadelle inca de Machu Picchu n’ont jamais été aussi silencieuses. Et elles risquent de le rester au moins jusqu’en novembre, selon le ministre de la Culture, Alejandro Neyra. Les autorités espéraient pourtant rouvrir le site le 1er juillet dernier mais la date de réouverture n’a cessée d’être repoussée au vu de la situation sanitaire à Cuzco.

À écouter aussi : Au Pérou, l’arrêt du tourisme oblige les travailleurs du secteur à se reconvertir

Quand l’accès sera rétabli, seuls 675 touristes par jour seront admis… c’est à peine 30% du chiffre normal. Les groupes ne pourront pas être de plus de huit personnes, qui devront maintenir une distance mínimum d’un mètre et demi entre elles.

Il y a quelques jours, le maire de Cuzco avait demandé l’installation d’ambulances pour évacuer la population et les touristes éventuellement contaminés, et la possibilité de réaliser des tests rapides à Ollantaytambo et près d’une centrale hydroélectrique, les deux principaux accès au site de Machu Picchu et au Chemin de l’Inca.

« Il ne s’agit pas d’ouvrir pour ouvrir le site archéologique » tant que la sécurité n’est pas assurée, a précisé le maire de Cuzco.

À lire aussiAu Pérou, la sécurité du Machu Picchu renforcée

Pour les premiers touristes étrangers de retour à Cuzco, certains sites seront tout de même rouverts le 15 octobre prochain, là où les protocoles de biosécurité sont plus faciles à appliquer.

La citadelle du Machu Picchu au Pérou.
La citadelle du Machu Picchu au Pérou. Reuters

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.